MONACO : la journée du Samedi du Grand-Prix F1

Pour ceux qui n’ont jamais assisté à un grand prix de F1, je vous relate ma journée passée à Monaco le samedi 23 Mai 2015.

Des conseils et des détails pratiques tout le long du récit ;-).

Au départ, j’étais parti pour assister à la journée du Dimanche. Mais je m’y suis pris trop tard. Plus de billets environ 2 semaines et demi avant le GP ! Je me suis donc rabattu sur la journée de Samedi. 99 € pour deux billets avec GP2TICKETS.com, le site où les frais sont les moins chers. Places les moins chères, vous serez sur le rocher, au niveau du virage A.Noghes, virage juste avant la ligne droite qui passe par le départ. Les places peuvent être prises sur place, c’est moins cher mais parfois il n’y en a plus. Le Samedi 23 Mai 2015, il y avait encore des places sur le Rocher à 40 €. Par contre, pour le GP, journée du Dimanche, c’est complet (ce qui confirme l’info des sites de réservation en ligne. Pour être sûr d’avoir une place sur le Rocher le Dimanche, il faut réserver un mois en avance sur un site en ligne). Le site GP2TICKETS est bien, j’ai reçu mes places dans les temps et le service après-vente est efficace. En se baladant à Monaco, des hôtesses proposent des balcons, je n’ai pas demandé les prix mais compter à mon avis un minimum de 200 € par personne pour le Samedi !

Une fois les places en main. On est excité, oui assister à un GP F1, c’est le must de la courses automobile, d’autant plus à Monaco, le grand prix le plus mythique.

Le programme de la journée :

7h00 : Fermeture des routes

9h00 – 9h25 : Formule Renault 3.5 série A Qualification

9h30 – 9h55 : Formule Renault 3.5 série B Qualification

11h – 12h : Formule 1 – Essai Libre session 3

14h – 15h : Formule 1 – Qualification Q1 Q2 Q3 [ les 20 pilotes s’élancent en Q1, les 5 + lents sont éliminés, 15 pilotes s’élancent pour la Q2, les 5 + lents sont éliminés, 10 pilotes s’élancent pour la Q3]

16h10 – 17h00 : GP2 2ème course (30 tours)

18h30 : ouverture des routes

On ne va pas s’ennuyer !

[ j’utilise dans le récit aussi bien le ‘je’ que le ‘on’, je suis pas seul, je suis avec ma copine Lili ]

La météo : 20 degrés en moyenne, nuageux, qq gouttes de pluie vers 16h. On a eu du soleil aussi entre 11h et 15h.

Je vous conseille d’arriver en train. Prenez celui qui arrive à 9h00 du matin. A la gare, il y a des WC gratuits ! Eh oui, à Monaco, on ne paie d’impôts, et on ne paie pas les WC. L’accueil est sympathique. Je ne savais pas comment aller sur le Rocher, eh bien à la Gare, on vous indique le chemin et ensuite c’est bien fléché ! Un très bon point. On se sentira en sécurité tout au long de la journée.

Quand je suis sorti de la gare vers 9h10, un vacarme de voitures vous met tout de suite dans l’ambiance. Les 3.5 font leur session de qualification. Conseil : prévoir des boules quies. Après 10 minutes de marche, vous arrivez au contrôle billet. Et il vous faut encore un bon 10 minutes pour accéder aux meilleures places du Rocher (meilleures dans le sens « plus proches »). Il faut aller tout en bas, juste en face du virage. Vous aurez même un écran géant. Vers 9h30, il n’y a pas encore trop de monde. Vous arriverez facilement à trouver une bonne place. On a assisté aux qualifications des formules Renaut 3.5, voiture plus petite que les F1 et moins puissantes (530 chevaux avec un moteur montant à 9500 tours/mn) , mais ça va déjà très vite et très bruyant. On est bluffé en voyant le spectacle, c’est une ‘mise en bouche’ avant la F1 qui démarre à 11h. Entre la fin des 3.5 et de la F1, il y a un trou de 1 heure. Je vous conseille de rester à votre place ;-). Vers 10h45, les pilotes commencent à arriver, on les voit passer pour se rendre au stand, certains saluent le public et c’est l’ovation. Des monstres de plus de 850 chevaux à maîtriser ! Le pilote de F1 est le héros des temps modernes ! 🙂 J’ai pu photographier Sébastian Vettel ;-). A 11h, la 3ème séance d’essai libre est ouverte. J’ai mis mes boule quies. Je les enlèverai dans les dernières minutes. Oui c’est super bruyant. Avant le virage, les F1 freinent puis accèlerent à fond pour attaquer la ligne droite des stands qui est légèrement courbée. Les F1 passent beaucoup plus vite que les 3.5, ça glisse un peu moins pour les meilleures F1, mais on assiste parfois à des dérapages à la ré-accélaration en sortie de virages. C’est impressionnant ! Max Vertsappen a fait un tête à queue devant nous et a endommagé les glissières de pneu, une photo immortalise ce petit accident. Un autre pilote frôle de trop près les glissières et un panache de fumée se dégage. Monaco, c’est un circuit en ville, imaginez des voitures rouler à près de 300 km/h ! La vitesse max sera atteinte le Samedi par Massa à 294 km/h ! Waou ! J’ai pris qq photos. J’ai un petit appareil classique Canon Ixus, un compact. Pour choper la voiture, eh bien, ça se fait à l’oreille. Au bout de 5 minutes, vous aurez pris le coup. Il faut déclencher quand on entend la F1 décélérer. A midi, c’est fini pour les essais libres ! On va aller manger. On a anticipé le retour en partant à 11h55. On se retourne pour remonter, waou la foule ! Impressionnant ! Autant à 9h, ça allait mais là à midi, c’est blindé. Pour éviter de remonter, prévoyez votre pique-nique [ surtout pour le Dimanche ! ]. J’ai décidé d’aller faire un tour en ville pour voir l’ambiance. Monaco vit durant ce we pour la F1. Toute la ville est barricadée, vous ne pourrez pas aller sur le port par exemple, vous n’aurez pas accès à toute la rue Grimaldi. Donc imprégnez-vous juste de l’ambiance. Des animations par les cigarettiers «  Soyez Marlboro », je n’ai pas pu le faire par manque de temps. Mais on vous offre même des cigarettes. On n’est pas en France, on est à Monaco. Les sandwichs sont à partir de 4 €, les bières 25cl aussi. Les stands de ravitaillement sont tenus par des associations. Beaucoup de merchandising avec des stands tenus par les constructeurs : casquettes, tshirt, blousons, goodies,…. à prix fort ! Les magasins de voiture, eh bien c’est la folie : ferrari, bentley, lotus, Lamborghini. On voit le must sur la route. Ce n’est pas dans mes moyens lol. Je dois me contenter d’un hotdog et de 2 mousses (vous pourrez goûter la bière de Monaco qui est bonne ma foi). Puis je me redirige vers le Rocher. Il est 13h15 et là c’est une autre partie ! c’est plein plein. Pour accéder aux places du bas, eh bien, on doit jouer des coudes pour se frayer un chemin, pas évident. Mais à 13h50, je retrouve une place en seconde rangée, derrière des enfants de 10 ans, on est un peu moins bien placé que le matin, mais ça va, on s’en sort bien, surtout que les gens devant moi, partiront au bout de 40 minutes. L’ambiance est encore plus chaude au fur et à mesure des temps réalisés par les pilotes, la foule crie aux chronos annoncés. Force est de constater que la foule est pour Ferrari ! ;-). La séance d’essai qualificatif a été passionnante et finalement Hamilton a dominé. Pour apprécier, boules quies conseillées. Enlevez les comme moi dans le dernier quart d’heure ! c’est impressionnant ! Quand je les ai enlevées à 14h45, le bruit étant plus fort, on a l’impression que les pilotes vont de + en + vite ! Beau spectacle. A faire une fois dans sa vie !

On a voulu bouger pendant la pause d’une heure dix avant la course de GP2. On a remonté le Rocher, c’est chaud et parfois on est arrêté, ça bouchonne mais prenez votre mal en patience, au bout de 20 minutes vous serez niveau de la route. Niveau route, vous avez des estrades que vous pouvez escalader et vous aurez une vue plus générale du circuit, puisque vous verrez la ligne droite avant le virage de la Rascasse (ligne droite que vous ne voyez pas si vous êtes en bas du Rocher). Je vous conseille d’aller vers le Palais Princier, il faut prendre un autre escalier à partir de la route, c’est fléché. Après 15 mns de marche, vous êtes en haut. Vous admirez le Palais et les gardes en « blanc ». Vous avez aussi un joli point de vue panoramique sur Monaco.

On a regardé le début de la course de GP2, anti-chambre de la F1. Monoplace identique pour tous les pilotes, moteur 612 ch, 10 000 tours/mn. On s’est mis au niveau des estrades, niveau route, vue plongeante sur le circuit. Et bien, le GP2, c’est encore plus bruyant que la F1. Donc attention, si vous êtes en bas du Rocher, boules quies, boule quies ! Les voitures dérapent plus, ça fume. J’ai parlé du bruit. Et l’odeur ? Bah en bas du Rocher, ça va, on sent parfois des odeurs de pneus et/ou huile brûlés mais rien d’insoutenable (sauf si vous êtes à côté d’une personne qui pue lol ). On n’a pas tout regardé le GP2 car on voulait choper le train vers 17h. A cette heure, on prend le train tranquille, la gare n’est pas saturée.

Une super expérience donc. Merci à Lili de m’avoir accompagné, la journée fut d’autant plus agréable.

Qq photos pour illustrer cette journée et qq vidéos (liens après photos)

IMG_2048 IMG_2049 IMG_2081 IMG_2084 IMG_2088 IMG_2099 IMG_2110 IMG_2114 IMG_2115 IMG_2193

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s