Chômeur Choc !

Un article paru dans « l’express l’entreprise » m’a interpellé. Son titre choc « « Quand on est au chômage, on se détruit physiquement et psychologiquement » n’est en fait qu’un reflet réaliste voire triste de notre société. Le constat est glacial : les chômeurs ont en effet mauvaise réputation, mauvaise presse ; ils sont stigmatisés, considérés comme des fainéants, parasites, profiteurs, incompétents et j’en passe. Ces stéréotypes négatifs ont même des répercussions sur l’accès au travail : « Des études aux Etats-Unis et en Allemagne montrent clairement que lorsqu’un recruteur a le choix entre un chômeur et une personne déjà employée ailleurs, le recruteur préfère débaucher le salarié. Etre au chômage envoie un signal fort de non employabilité ». La perte de statut social, la diminution des revenus, l’isolement parfois,… font que le chômeur développe souvent un mal-être,  pouvant aller jusqu’à une détresse psychologique importante.

Le travail est une valeur reconnue. Durant les trente glorieuses, période de plein emploi,  la question ne se posait pas. Il y avait du travail pour tout le monde. Ceux qui ne voulaient pas bosser, c’était un choix. Aujourd’hui, la situation a bien changé. On n’est pas toujours responsable de sa situation. Le monde du travail est impitoyable, discriminatoire. Diplôme, formation, secteur d’activité, origine, sexe, âge, apparence physique, vestimentaire, situation familiale, professionnelle, parcours…sont autant de critères qui peuvent dégrader son employabilité. La compétence ne suffit plus, il faut montrer « patte blanche ». Chacun est plus ou moins armé pour affronter le marché du travail. Si tu es fonctionnaire, tu ne connaîtras pas le chômage, mais dans ton entourage, tu auras forcément une personne qui sera touchée. Et dans ce cas, cette personne ne devient pas « une sous-personne ». Il faut au contraire la soutenir, l’aider, plutôt que de l’enfoncer ! En effet, prenons l’exemple d’un salarié qui a quitté son boulot avec pertes et fracas car il en avait marre de bosser dans des conditions de travail insupportables, ou encore car il se faisait « chier », ou bien encore qu’il bossait pour un chef qu’il ne supportait plus, , …ce salarié, qui a quitté son boulot, est-il moins honorable que celui qui compte ses heures, celui qui bosse sans aucun plaisir, celui qui ne glande rien,….Eh bien non ! Il a même plus de mérite dans bien souvent des cas. Il a des convictions et il s’y tient, quitte à se mettre en danger, car nul ne peut prédire l’avenir. Même le salarié, qui reste bien au chaud, n’est pas à l’abri d’un licenciement, et après 20, 30 ans de boite, il aura peut-être beaucoup de mal à retrouver un emploi car il ne sera jamais remis en question. Il y a aussi le cas du salarié qui a été licencié suite à un plan social. Y est-il pour quelque chose ? Mérite-t-il qu’on le stigmatise, qu’on le diminue ? Balayez déjà devant votre propre porte. Repensez un peu à votre réaction quand une personne vous a dit qu’elle était au chômage… eh oui, lol, c’est humain. Mais à l’avenir, ce sera différent, et vous discuterez avec elle sans arrière-pensée et ensuite, j’espère que vous la soutiendrez mais surtout ne l’enfoncez pas ! Un jour, vous serez peut-être à sa place…donc….

Le chômage n’est donc plus une tare. « Il peut passer par toi, que tu le veuilles ou non ». The conseil : mets à profit ce temps de ‘latence professionnelle’ pour faire un bilan professionnel, te former, voyager, prendre soin de toi, prendre du temps pour toi pour approfondir des activités perso, voir ta famille, voir tes amis, te reposer aussi, faire du sport, et aussi profiter des réductions accordées au chômeur (eh oui, il y en a plein)…mais surtout ne pas se laisser détruire ! 

chomeur

2 réflexions sur “Chômeur Choc !

  1. temps 14 mai 2016 / 0 h 44 min

    Bonjour,
    Le problème ce sont les politiques qui ne pratiquent pas le sens social, la plupart sont des psychopathes prêt à nous sacrifier à leurs croyances. Enfin, pas tous, il y en a comme le maire d’Albi qui fait pousser des légumes gratuit en ville et même loue pas cher de la terre à condition d’y faire pousser du bio et de le vendre en local.
    Cordialement

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s