2 JOURS A COPENHAGUE

FR

J’ai toujours voulu aller visiter un pays scandinave mais on m’a souvent rétorqué que c’était cher.

Eh bien cette année, je décide d’y aller. Je jugerai ainsi par moi-même ;-).

TRANSPORT

Pour avoir des journées longues, du beau temps et de bons tarifs d’avion, je pars en Mai. Je pose deux jours de congés pour un séjour s’étalant du jeudi au samedi. Avec Easyjet, j’arrive à avoir l’aller-retour à 54,95 €, un très bon prix ! Regardez 3 mois à l’avance. 

Pour le transfert Aéroport <-> Centre-ville, il y a soit le métro soit le train, que vous prenez au Terminal 3. J’ai pris le train, qui dépose à la gare centrale, non loin de mon hôtel. Comptez 10-15 minutes et 36  DKK (environ 4,8€) pour les 2 modes de transport. Il y a des distributeurs de tickets à l’aéroport avec du personnel si besoin pour vous aider.

Pour visiter Copenhague, pas besoin de prendre les transports, tout se fait à pieds, la ville n’est pas si étendue que ça. Vous trouverez gratuitement des plans de la ville à l’aéroport (il en existe des différents, prenez-les tous). Des plans sont aussi disponibles à l’office du Tourisme (il y a deux offices de tourisme, un à la gare centrale et un plus grand, à côté de celle-ci)

Astuce : de l’aéroport, vous pouvez prendre un train pour environ 10 € pour aller en Suède, à Malmö. Je n’avais pas le temps de le faire mais  pour une prochaine fois, pourquoi pas.

LOGEMENT

Pour le logement, je choisis sur booking un hôtel et là j’ai fait la grimace ! Je m’en suis tiré pour environ 100 € la (petite) chambre pour une nuit. Ce sera au Cabinn City Hotel Copenhagen, un hôtel très bien situé près de Tivoli.  Avant de réserver la chambre sur booking, allez directement sur le site de l’hôtel. On ne sait jamais, vous aurez peut-être un meilleur tarif. Pour l’anecdote, quand j’ai pris la chambre, l’hôtelier m’a demandé si je voulais un lit double. Etant accompagné de ma copine, j’ai dit « oui » et j’ai été surclassé avec une chambre plus grande. J’étais côté cours, donc au calme. Le seul bémol, pas de climatisation et il faisait un peu chaud dans la chambre.

PAIEMENT

Copenhague est en zone euro mais n’utilise pas l’euro comme monnaie. Donc, avant de partir, je vous conseille d’acheter des couronnes danoises (DKK) surtout si votre banque vous prélève des frais importants de change (ça peut aller parfois jusqu’à 3%). A Copenhague, on achète beaucoup avec la CB, et même le mobile (mobil pay). Mais le liquide est accepté partout sauf à quelques exceptions près. Pour ma part, j’ai été coincé dans une zone de Street Food (Copenhague Street Food Market) où aucun commerçant n’acceptait l’argent liquide.

METEO

Copenhague est au Nord, souvent brumeux, pluvieux. En mai, le temps est en général clément. Prévoir une petite laine pour les balades en soirée et un parapluie aussi. Pour mon séjour, j’ai eu du grand beau temps. Le dernier jour, j’ai juste eu une averse, 20 mns avant de partir.

Après les détails pratiques, la visite.

Des incontournables, des lieux décalés, des insolites…

Je commence par la rue commerçante principale Strøget, un must pour vous plonger de suite dans l’ambiance scandinave : des restaurants, des magasins de vêtements, des grands magasins design comme Illuls Bolighus, Hay, ou encore Royal Copenhagen pour la vaisselle royale,… (ils sont au même endroit, vers la fin de la rue, sur une place), Flying Tiger Copenhagen pour tous les gadgets fun, et bien-sûr de belles boutiques LEGO avec des figurines grandeur nature ou autres montages.

En poursuivant cette rue jusqu’au bout, vous tomberez sur Nyhavn, la carte postale de Copenhague. C’est l’endroit le plus touristique. Des maisons colorées, des bateaux. Le bon plan d’adrienout 😉 : vers les 3 / 4 de la rue, de l’autre côté des restaurants, se trouve une petite épicerie où vous pouvez acheter de la bière et des gâteaux apéritifs. Vous faites quelques courses pour l’apéro et ensuite vous vous installez sur la péniche (une péniche noire qui ne sert plus trop ). Il y a aussi souvent quelques locaux dessus, vous aurez peut-être la chance de discuter avec une belle danoise ou un beau danois, et vous aurez la vue sur les maisons colorées avec le recul idéal pour les apprécier. Attention à ne pas tomber dans l’eau lol. De Nyhavn, vous pourrez faire des petites croisières.

En continuant, vous apercevrez l’Opéra moderne, vous devrez traverser 5 ponts pour vous y rendre ! Avant votre départ, allez sur le site de l’opéra, il y a assez régulièrement des spectacles gratuits. J’en avais repéré un pour le vendredi midi mais faute de temps je n’ai pas pu m’y rendre, j’ai préféré visiter la ville.

IMG_0572

Après s’être promené du côté de l’Opéra, je vous conseille de vous balader dans Christiana, le quartier alternatif de Copenhague. Photos interdites, pas de voitures. Vous ressentez dès l’entrée que vous entrez dans un autre univers. Un quartier qui s’auto-gère. De grandes bâtisses style anciennes usines sont investies par des personnes qui ont choisi de vivre autrement, un peu à la mode « hippie » si on devait trouver un comparatif le plus proche. De petites maisons. Du Street Art. Des sculptures. De petites buvettes et restaurants. On est vraiment dans un monde à part, où les drogues douces sont acceptées, mais pas les drogues dures.

On passe à Christianshavn ensuite. Très mignon avec ces petits airs d’Amsterdam. Ne loupez pas le pont « circulaire » Cirkel-broen d’où vous aurez une très belle vue sur des bâtiments futuristes comme le Black Diamond. Vous aurez aussi peut-être la chance de voir, sur les quais, des groupes faisant de la gymnastique ou du Yoga.

Dans l’hyper-centre, il y a les bâtiments et/ou lieux incontournables :

          Tivoli Gardens, un parc d’attraction. L’entrée est à environ 15€, juste pour l’accès sans les attractions ce qui fait, à mon goût, un peu cher. Vous paierez ensuite pour chaque manège ( comptez 10 € en moyenne) à moins que vous achetiez un pass. Mon conseil : Y passer une bonne demi-journée et faire toutes les attractions (il y a de beaux manèges à sensations). Tous les renseignements : Tivoli

          The Round Tower pour le point de vue

          Christiansborg Palace,

          City Hall,

          Holmens Kirke,

          The national Museum of Denmark,…..

Je passe rapidement sur l’hyper-centre car j’y ai seulement flâné, je n’ai pas eu le temps de faire de visites car je voulais explorer aussi les autres quartiers.

Les quartiers périphériques Vesterbro, Carlsberg, Frederiksberg, Norrebro, Osterbro, Kastellet peuvent être parcourus sur une journée (on va du Nord-Ouest vers le Sud-Est). Ils sont plus authentiques et on y ressent davantage le mode de vie scandinave.

J’ai pris mon petit-déjeuner en terrasse au Carlton (rien à voir avec la grande chaîne d’hôtel mais un lieu avec une décoration intérieure très stylée) à Vesterbro, un quartier où vous pourrez manger à prix raisonnable. Pour une quinzaine d’euros, on a eu un bon petit déjeuner copieux ! Finalement, dès que vous quittez les coins touristiques, la vie est souvent bien meilleur marché et moins chère qu’à Paris (exemple : des pizzas dans un restaurant italien à partir de 65 DKK soit moins de 10 €), comme quoi il ne faut pas toujours se fier aux apparences ;-).  A noter la présence d’un grand mur d’escalade à l’Est du quartier. Dans Vestebro, c’est très vert ; dans la rue principale, il y a une allée centrale avec des pelouses, des jeux, des bancs, parfois des terrasses d’espace de co-working.

Après Vesterbro, le quartier Carlsberg qui est en pleine reconstruction. On y voit d’anciennes cuves, les fameuses et majestueuses portes avec les éléphants, le building Carlsberg. C’est assez bétonné toutefois donc direction Frederiksberg et son magnifique parc. Vous serez surpris par le calme du lieu. Même avec un grand soleil, l’endroit n’est pas surpeuplé comme on peut le voir dans les parcs parisiens. J’ai beaucoup apprécié ce moment de zen attitude. C’est fleuri, les pelouses sont bien entretenues, les bâtiments harmonieux. Et si vous voulez taper dans la petite balle jaune, il y a des courts de tennis en terre battue.

On remonte sur Norrebro, on contemple l’architecture danoise, de grandes batisses au design assez simple et des façades bi-tri colores, le bas en bleu, le haut en rose par exemple, ça rend bien. On peint les maisons car il n’y a pas beaucoup de soleil en automne – hivers ? A Norrebro, ne pas louper le  « Assistens Cemetery », une curiosité de Copenhague. Il s’agit d’un ravissant parc et cimetière. Les danois font leur footing à côté des tombes, y pic-niquent, bronzent,… Une atmosphère étrange. Un lieu inimaginable en France.

Le vélo est roi à Copenhague, le vrai vélo, pas le vélo électrique. On fait du sport et pas semblant. De larges bandes cyclables sillonnent toute la ville. Au feu, vous verrez parfois de petits bouchons de vélo, oui, oui, jusqu’à cinquante cyclistes peuvent attendre…il y a aussi beaucoup de tri-cycles, charettes, c’est vraiment dépaysant. Pour le déjeuner, je vous conseille les traiteurs qui proposent les smørrebrød sur place ou à emporter. « Il s’agit d’un sandwich ouvert avec du pain noir de seigle beurré sur lequel on dispose du pålæg (la garniture) tels des harengs marinés dans différentes sauces et avec de la crème, anguille fumée, oignons rouges, frikadeller, œufs, charcuterie. » C’est frais, souvent agrémenté de graines germées, d’herbes aromatiques, excellent et bon marché. Je vous recommande le lieu où j’ai déjeuné : Birthe’s smorrebrodbirthessmorrebrod j’y ai vu beaucoup de locaux prendre « à emporter », un gage de qualité.

J’ai passé rapidement Osterbro pour repiquer sur le jardin botannique et ses serres. Malheureusement, elles étaient fermées pour travaux. Là encore, très joli parc avec un lac. L’atmosphère y est tranquille et non surpeuplée. Encore une fois, Copenhague vous surprendra par sa densité de population, qui n’a rien à voir avec Paris. Il y a de l’espace. On n’est pas les uns sur les autres.

On finit par le Kastellet au Sud-Est, un véritable havre de paix, une ancienne citadelle avec des  bâtisses jaunes et rouges, et une colline style chemin de ronde avec vue sur le port. Endroit idéal pour prendre l’apéro J. Pour nous, ce fut bière, smoothie et rosbeef. Dans les superettes, à ne pas manquer les shots de vitamines, les danois sont très friands de ces petites boissons pleines de bonnes choses (propolis,…)

On se dirige ensuite vers la fameuse sirène. Si vous passez par le Nord, vous verrez une première sirène sur le quai, plus imposante et plus voluptueuse lol. Quand ensuite, je suis descendu vers la sirène la vraie, j’ai été surpris de voir qu’une grande partie de la végétation était recouverte de fils comme de la toile d’araignée, même certains bancs étaient colonnisés, je me suis demandé ce que c’était…une maladie ? en tout cas, c’est assez monstrueux et répugnant. J’ai fait mon selfie avec la sirène. De l’autre côté de la rive, vous verrez une zone de Street Food que vous pouvez accéder en navettes fluviales.

A Copenhague, vous trouverez même une plage, accessible en métro, station « Amager Strand ». A découvrir lors d’un prochain séjour !

Dans l’avion, à l’aller comme au retour, regardez par le hublot : le paysage côtier est assez extraordinaire, vous verrez même des champs maritimes d’éoliennes. Au Danemark, l’énergie propre est beaucoup plus développée qu’en France.

En résumé, une super escapade à Copenhague.

L’hôtellerie est chère, c’est vrai mais sinon pour la nourriture, il y a moyen de s’en sortir sans trop dépenser.

La ville est propre. On n’y est pas oppressé par la population comme à Paris.

Il y fait bon vivre en général.

Adrienout valide et recommande CPH (Copenhague).

EN

I always wanted to visit a Scandinavian country but I was often told that it was expensive.
Well this year, I decide to go. I will judge for myself ;-).


TRANSPORT
To have long days, good weather and good air fares, I leave in May. I have two days off for a stay from Thursday to Saturday. With Easyjet, I can get the return ticket for € 54.95, a very good price! Look 3 months in advance.
For the airport transfer <-> Downtown, there is either the metro or the train, which you take at Terminal 3. I took the train, which drops off at the central station, not far from my hotel. Allow 10-15 minutes and 36 DKK (about € 4.8) for both modes of transport. There are ticket machines at the airport with staff if needed to help you.
To visit Copenhagen, no need to take the transport, everything is done on foot, the city is not so extensive as that. You will find free maps of the city at the airport (there are different ones, take them all). Maps are also available at the tourist office (there are two tourist offices, one at the central station and a bigger one, next to it)
Tip: from the airport you can take a train for around € 10 to go to Sweden, in Malmö. I did not have time to do it but for next time, why not.


HOUSING
For accommodation, I choose on booking a hotel and there I made the face! I got around for about $ 100 a (small) room for one night. This will be at the Cabinn City Hotel Copenhagen, a great location near Tivoli. Before booking the room on booking, go directly to the hotel website. You never know, you may have a better rate. For the anecdote, when I checked in, the hotel manager asked me if I wanted a double bed. Being accompanied by my girlfriend, I said « yes » and I was upgraded to a bigger room. I was side course, so quiet. Only downside, no air conditioning and it was a little hot in the room.


PAYMENT

Copenhagen is in the euro zone but does not use the euro as currency. So, before leaving, I advise you to buy Danish crowns (DKK) especially if your bank charges you a large exchange fee (sometimes up to 3%). In Copenhagen, we buy a lot with the CB, and even the mobile (mobil pay). But the liquid is accepted everywhere except for a few exceptions. For my part, I was stuck in an area of ​​Street Food (Copenhagen Street Food Market) where no merchant accepted cash.


WEATHER
Copenhagen is in the North, often foggy, rainy. In May, the weather is generally mild. Provide a little wool for evening walks and an umbrella too. For my stay, I had great weather. On the last day, I just had a shower, 20 minutes before leaving.


After the practical details, visit.


Must-sees, quirky places, unusual …
I start with the main shopping street Strøget, a must to dive right into the Scandinavian atmosphere: restaurants, clothing stores, designer department stores like Illuls Bolighus, Hay, Royal Copenhagen for the royal dishes, … (They are in the same place, towards the end of the street, on a square), Flying Tiger Copenhagen for all fun gadgets, and of course nice LEGO shops with life-size figures or other fixtures.
Continuing this street to the end, you will come across Nyhavn, the postcard of Copenhagen. This is the most touristy place. Colorful houses, boats. The good plan adrienout ;-): to 3/4 of the street, on the other side of the restaurants, is a small grocery store where you can buy beer and cakes appetizers. You do some shopping for the aperitif and then you settle on the houseboat (a black barge that is not used too much). There are also a few locals on it, you may have the chance to chat with a beautiful danish or a beautiful danish, and you will have the view of the colorful houses with the perfect perspective to appreciate them. Be careful not to fall into the water lol. From Nyhavn you can go on small cruises.

Continuing, you will see the modern Opera, you will cross 5 bridges to get there! Before you leave, go to the opera site, there are fairly regular free shows. I had spotted one for Friday noon but for lack of time I could not go there, I preferred to visit the city.
After walking around the Opera, I advise you to walk in Christiana, the alternative neighborhood of Copenhagen. No photos, no cars. You feel as soon as you enter that you enter another universe. A neighborhood that self-manages. Large old style factories are invested by people who have chosen to live differently, a little « hippie » fashion if we had to find a comparative closest. Small houses. Street Art. Sculptures. Small refreshments and restaurants. We are really in a world apart, where soft drugs are accepted, but not hard drugs.
We go to Christianshavn then. Very cute with these little airs of Amsterdam. Do not miss Cirkel-broen’s circular bridge from where you’ll have a great view of futuristic buildings like the Black Diamond. You may also have the chance to see groups on the docks doing gymnastics or Yoga.

In the hyper-center, there are buildings and / or places you can not miss:
Tivoli Gardens, an amusement park. The entrance is about 15 €, just for access without the attractions which makes, for my taste, a bit expensive. You will then pay for each ride (count € 10 on average) unless you buy a pass. My advice: spend a good half day and do all the attractions (there are beautiful rides sensations). All information: Tivoli
– The Round Tower for the point of view
– Christiansborg Palace,
– City Hall,
– Holmens Kirke,
– The National Museum of Denmark, …


I go quickly on the hyper-center because I only wandered there, I did not have time to make visits because I wanted to explore also other neighborhoods.
The Vesterbro, Carlsberg, Frederiksberg, Norrebro, Osterbro and Kastellet outlying districts can be visited on a day trip (from North-West to South-East). They are more authentic and there is more of a Scandinavian way of life.
I had breakfast on the terrace at the Carlton (nothing to do with the big chain hotel but a place with a very stylish interior) in Vesterbro, a neighborhood where you can eat reasonably priced. For a fortnight, we had a good breakfast! Finally, as soon as you leave the tourist areas, life is often much cheaper and cheaper than in Paris (example: pizza in an Italian restaurant from 65 DKK or less than 10 €), as what should not not always rely on appearances ;-). Note the presence of a large climbing wall east of the neighborhood. In Vestebro, it is very green; in the main street, there is a central alley with lawns, games, benches, sometimes terraces of co-working space.

After Vesterbro, the Carlsberg district is in full reconstruction. There are old vats, the famous and majestic doors with elephants, the Carlsberg building. It is quite concrete however direction Frederiksberg and its beautiful park. You will be surprised by the calm of the place. Even with a great sun, the place is not overpopulated as can be seen in Parisian parks. I really enjoyed this moment of zen attitude. It’s flowery, the lawns are well maintained, the buildings harmonious. And if you want to hit the yellow ball, there are clay tennis courts.
We go back to Norrebro, we contemplate the Danish architecture, large buildings with a fairly simple design and colorful bi-tri facades, the bottom in blue, the top in pink for example, it looks good. We paint the houses because there is not much sun in autumn – winters? In Norrebro, do not miss the « Assistens Cemetery« , a curiosity of Copenhagen. This is a lovely park and cemetery. The Danes make their jogging next to the tombs, picnick, tan, … A strange atmosphere. A place unimaginable in France.

The bike is king in Copenhagen, the real bike, not the electric bike. We play sports and not pretend. Large bike lanes crisscross the city. At the traffic lights, you will sometimes see small bike caps, yes, yes, up to fifty cyclists can wait … there are also a lot of tri-cycles, charettes, it’s really exotic. For lunch, I recommend caterers who offer smørrebrød on the spot or to take away. « This is an open sandwich with buttered black rye bread on which we have pålæg (garnish) such as herrings marinated in different sauces and with cream, smoked eel, red onions, frikadeller, eggs, delicatessen. It’s fresh, often with sprouted seeds, aromatic herbs, excellent and cheap. I recommend the place where I had lunch: Birthe’s smorrebrod, birthessmorrebrod I saw many locals take « take away », a pledge of quality.
I quickly passed Osterbro to transplant on the botany garden and its greenhouses. Unfortunately, they were closed for work. Again, very nice park with a lake. The atmosphere is quiet and not overpopulated. Once again, Copenhagen will surprise you with its population density, which has nothing to do with Paris. There is space. We are not on each other.
We end with the Kastellet in the South-East, a real haven of peace, an old citadel with yellow and red buildings, and a hill style walkway overlooking the harbor. Ideal place to take the aperitif J. For us, it was beer, smoothie and rosbeef. In the supermarket, do not miss the shots of vitamins, the Danes are very fond of these little drinks full of good things (propolis, …)
Then we go to the famous siren. If you go through the North, you will see a first mermaid on the dock, more imposing and more voluptuous lol. When then I went down to the real siren, I was surprised to see that a lot of the vegetation was covered with threads like spider web, even some of the benches were colonned, I wondered what that it was … an illness? in any case, it’s pretty monstrous and disgusting. I made my selfie with the siren. On the other side of the bank, you will see a Street Food Zone that you can access by river shuttles.
In Copenhagen, you will even find a beach, accessible by metro, station « Amager Strand« . To discover during a next stay!

On the plane, to go back and forth, look through the porthole: the coastal landscape is quite extraordinary, you will even see wind turbine fields. In Denmark, clean energy is much more developed than in France.

In summary, a great getaway in Copenhagen.
The hotel is expensive, it’s true but otherwise for food, there is a way out without spending too much.
The city is clean. It is not oppressed by the population as in Paris.
It is good to live in general.
Adrienout validates and recommends CPH (Copenhagen).

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s