Coline Serreau sur le Covid-19

coline serreau

FR

LE MONDE QUI MARCHAIT SUR LA TÊTE EST EN TRAIN DE REMETTRE SES IDÉES A L’ENDROIT

par Coline Serreau

Le gouvernement gère l’épidémie comme il peut… mais les postures guerrières sont souvent inefficaces en face des forces de la nature. Les virus sont des êtres puissants, capables de modifier notre génome, traitons-les sinon avec respect, du moins avec modestie.

Apprenons à survivre parmi eux, à s’en protéger en faisant vivre l’espèce humaine dans des conditions sanitaires optimales qui renforcent son immunité et lui donnent le pouvoir d’affronter sans dommage les microbes et virus dont nous sommes de toute façon entourés massivement, car nous vivons dans la grande soupe cosmique où tout le monde doit avoir sa place. La guerre contre les virus sera toujours perdue, mais l’équilibre entre nos vies et la leur peut être gagné si nous renforçons notre système immunitaire par un mode de vie non mortifère.

Dans cette crise, ce qui est stupéfiant c’est la rapidité avec laquelle l’intelligence collective et populaire se manifeste.

En quelques jours, les français ont établi des rites de remerciement massivement suivis, un des plus beaux gestes politiques que la France ait connus et qui prolonge les grèves contre la réforme des retraites et l’action des gilets jaunes en criant haut et fort qui et quoi sont importants dans nos vies.

Dans notre pays, ceux qui assurent les fonctions essentielles, celles qui font tenir debout une société sont sous-payés, méprisés. Les aides-soignantes, les infirmières et infirmiers, les médecins qui travaillent dans les hôpitaux publics, le personnel des écoles, les instituteurs, les professeurs, les chercheurs, touchent des salaires de misère tandis que des jeunes crétins arrogants sont payés des millions d’euros par mois pour mettre un ballon dans un filet.

Dans notre monde le mot paysan est une insulte, mais des gens qui se nomment « exploitants agricoles » reçoivent des centaines de milliers d’euros pour faire mourir notre terre, nos corps et notre environnement tandis que l’industrie chimique prospère.

Et voilà que le petit virus remet les pendules à l’heure, voilà qu’aux fenêtres, un peuple confiné hurle son respect, son amour, sa reconnaissance pour les vrais soldats de notre époque, ceux qui sont prêts à donner leur vie pour sauver la nôtre alors que depuis des décennies les gouvernements successifs se sont acharnés à démanteler nos systèmes de santé et d’éducation, alors que les lobbies règnent en maîtres et arrosent les politiques avec le fric de la corruption.

Nous manquons d’argent pour équiper nos hôpitaux, mais bon sang, prenons l’argent où il se trouve, que les GAFA payent leurs impôts, qu’ils reversent à la société au minimum la moitié de leurs revenus. Car après tout, comment l’ont-ils gagné cet argent ? Ils l’ont gagné parce qu’il y a des peuples qui forment des nations, équipées de rues, d’autoroutes, de trains, d’égouts, d’électricité, d’eau courante, d’écoles, d’hôpitaux, de stades, et j’en passe, parce que la collectivité a payé tout cela de ses deniers, et c’est grâce à toutes ces infrastructures que ces entreprises peuvent faire des profits. Donc ils doivent payer leurs impôts et rendre aux peuples ce qui leur est dû.

Il faudra probablement aussi revoir la question de la dette qui nous ruine en enrichissant les marchés financiers. Au cours des siècles passés les rois de France ont très régulièrement décidé d’annuler la dette publique, de remettre les compteurs à zéro.

Je ne vois pas comment à la sortie de cette crise, quand les comptes en banque des petites gens seront vides, quand les entreprises ne pourront plus payer leurs employés qui ne pourront plus payer les loyers, l’électricité, le gaz, la nourriture, comment le gouvernement pourra continuer à gaspiller 90% de son budget à rembourser une dette qui ne profite qu’aux banquiers.

J’espère que le peuple se lèvera et réclamera son dû, à savoir exigera que la richesse de la France, produite par le peuple soit redistribuée au peuple et non pas à la finance internationale. Et si les autres pays font aussi défaut de leur dette envers nous, il faudra relocaliser, produire de nouveau chez nous, se contenter de nos ressources, qui sont immenses, et détricoter une partie de la mondialisation qui n’a fait que nous appauvrir.

Et le peuple l’a si bien compris qu’il crie tous les soirs son respect pour ceux qui soignent, pour la fonction soignante, celle des mères, des femmes et des hommes qui font passer l’humain avant le fric.

Ne nous y trompons pas, il n’y aura pas de retour en arrière après cette crise.

Parce que malgré cette souffrance, malgré ces deuils terribles qui frappent tant de familles, malgré ce confinement dont les plus pauvres d’entre nous payent le plus lourd tribut, à savoir les jeunes, les personnes âgées isolées ou confinées dans les EHPAD, les familles nombreuses, coincés qu’ils sont en ville, souvent dans de toutes petites surfaces, malgré tout cela, le monde qui marchait sur la tête est en train de remettre ses idées à l’endroit.

Où sont les vraies valeurs ? Qu’est-ce qui est important dans nos vies ?

Vivre virtuellement ? Manger des produits issus d’une terre martyrisée et qui empoisonnent nos corps ?

Enrichir par notre travail ceux qui se prennent des bonus faramineux en gérant les licenciements ?

Encaisser la violence sociale de ceux qui n’ont eu de cesse d’appauvrir le système de soin et nous donnent maintenant des leçons de solidarité ?

Subir une médecine uniquement occupée à soigner les symptômes sans se soucier de prévention, qui bourre les gens de médicaments qui les tuent autant ou plus qu’ils ne les soignent ? Une médecine aux ordres des laboratoires pharmaceutiques ?

Alors que la seule médicine valable, c’est celle qui s’occupe de l’environnement sain des humains, qui proscrit tous les poisons, même s’ils rapportent gros. Pourquoi croyez-vous que ce virus qui atteint les poumons prospère si bien ? Parce que nos poumons sont malades de la pollution et que leur faiblesse offre un magnifique garde-manger aux virus.

En agriculture, plus on cultive intensivement sur des dizaines d’hectares des plantes transformées génétiquement ou hybrides dans des terres malades, plus les prédateurs, ou pestes, les attaquent et s’en régalent, et plus il faut les arroser de pesticides pour qu’elles survivent, c’est un cercle vicieux qui ne peut mener qu’à des catastrophes.

Mais ne vous faites pas d’illusions, on traite les humains les plus humbles de la même façon que les plantes et les animaux martyrisés.

Dans les grandes métropoles du monde entier, plus les gens sont entassés, mal nourris, respirent un air vicié qui affaiblit leurs poumons, plus les virus et autres « pestes » seront à l’aise et attaqueront leur point faible : leur système respiratoire.

Cette épidémie, si l’on a l’intelligence d’en analyser l’origine et la manière de la contrer par la prévention plutôt que par le seul vaccin, pourrait faire comprendre aux politiques et surtout aux populations que seuls une alimentation et un environnement sains permettront de se défendre efficacement et à long terme contre les virus.

Le confinement a aussi des conséquences mentales et sociétales importantes pour nous tous, soudain un certain nombre de choses que nous pensions vitales se révèlent futiles. Acheter toutes sortes d’objets, de vêtements, est impossible et cette impossibilité devient un bonus : d’abord en achetant moins on devient riches.

Et comme on ne perd plus de temps en transports harassants et polluants, soudain on comprend combien ces transports nous détruisaient, combien l’entassement nous rendait agressifs, combien la haine et la méfiance dont on se blindait pour se préserver un vague espace vital, nous faisait du mal.

On prend le temps de cuisiner au lieu de se gaver de junk-food, on se parle, on s’envoie des messages qui rivalisent de créativité et d’humour.

Le télétravail se développe à toute vitesse, il permettra plus tard à un nombre croissant de gens de vivre et de travailler à la campagne, les mégapoles pourront se désengorger.

Pour ce qui est de la culture, les peuples nous enseignent des leçons magnifiques : la culture n’est ni un vecteur de vente, ni une usine à profits, ni la propriété d’une élite qui affirme sa supériorité, la culture est ce qui nous rassemble, nous console, nous permet de vivre et de partager nos émotions avec les autres humains.

Quoi de pire qu’un confinement pour communiquer ? Et pourtant les italiens chantent aux balcons, on a vu des policiers offrir des sérénades à des villageois pour les réconforter, à Paris des rues entières organisent des concerts du soir, des lectures de poèmes, des manifestations de gratitude, c’est cela la vraie culture, la belle, la grande culture dont le monde a besoin, juste des voix qui chantent pour juguler la solitude.

C’est le contraire de la culture des officines gouvernementales qui ne se sont jamais préoccupées d’assouvir les besoins des populations, de leur offrir ce dont elles ont réellement besoin pour vivre, mais n’ont eu de cesse de conforter les élites, de mépriser toute manifestation culturelle qui plairait au bas peuple.

En ce sens, l’annulation du festival de Cannes est une super bonne nouvelle.

Après l’explosion en plein vol des Césars manipulés depuis des années par une maffia au fonctionnement opaque et antidémocratique, après les scandales des abus sexuels dans le cinéma, dont seulement une infime partie a été dévoilée, le festival de Cannes va lui aussi devoir faire des révisions déchirantes et se réinventer. Ce festival de Cannes qui déconne, ou festival des connes complices d’un système rongé par la phallocratie, par la corruption de l’industrie du luxe, où l’on expose complaisamment de la chair fraîche piquée sur des échasses, pauvres femmes porte-manteaux manipulées par les marques, humiliées, angoissées à l’idée de ne pas assez plaire aux vieillards aux bras desquels elles sont accrochées comme des trophées, ce festival, mais venez-y en jeans troués et en baskets les filles, car c’est votre talent, vos qualités d’artiste qu’il faut y célébrer et non pas faire la course à qui sera la plus à poil, la plus pute !

Si les manifestations si généreuses, si émouvantes des peuples confinés pouvaient avoir une influence sur le futur de la culture ce serait un beau rêve !

Pour terminer, je voudrais adresser une parole de compassion aux nombreux malades et à leurs proches, et leur dire que du fin fond de nos maisons ou appartements, enfermés que nous sommes, nous ne cessons de penser à eux et de leur souhaiter de se rétablir. Je ne suis pas croyante, les prières m’ont toujours fait rire, mais voilà que je me prends à prier pour que tous ces gens guérissent. Cette prière ne remplacera jamais les soins de l’hôpital, le dévouement héroïque des soignants et une politique sanitaire digne de ce nom, mais c’est tout ce que je peux faire, alors je le fais, en espérant que les ondes transporteront mon message, nos messages, d’amour et d’espoir à ceux qui en ont besoin.

EN

THE WORLD THAT WALKED ON THE HEAD IS DELIVERING ITS IDEAS TO THE PLACE
by Coline Serreau

The government is managing the epidemic as best it can … but warlike postures are often ineffective in the face of the forces of nature. Viruses are powerful beings, capable of modifying our genome, let’s treat them if not with respect, at least with modesty.
Let us learn to survive among them, to protect themselves by making the human species live in optimal sanitary conditions which strengthen its immunity and give it the power to confront without damage the microbes and viruses with which we are massively surrounded anyway, because we live in the great cosmic soup where everyone must have their place. The war on viruses will always be lost, but the balance between our lives and theirs can be won if we strengthen our immune system with a non-deadly lifestyle.
In this crisis, what is amazing is the speed with which collective and popular intelligence is manifested.
In a few days, the French established massively followed rites of thanks, one of the most beautiful political gestures that France has known and which prolongs the strikes against the pension reform and the action of the yellow vests by shouting loudly and what are important in our lives.
In our country, those who perform essential functions, those who keep a society standing are underpaid, looked down upon. Nursing aides, nurses, doctors working in public hospitals, school staff, teachers, professors, researchers, earn miserable wages while arrogant young morons are paid millions of dollars euros per month to put a ball in a net.
In our world the word peasant is an insult, but people who call themselves « farmers » receive hundreds of thousands of euros to kill our land, our bodies and our environment while the chemical industry thrives.
And now the little virus sets the record straight, now that in the windows, a confined people screams their respect, their love, their gratitude for the real soldiers of our time, those who are ready to give their lives to save ours when for decades successive governments have worked hard to dismantle our health and education systems, while lobbies reign supreme and water policies with the money of corruption.
We don’t have enough money to equip our hospitals, but damn it, take the money where it is, let the GAFA pay their taxes, pay back to society at least half of their income. Because after all, how did they make that money? They won it because there are peoples who form nations, equipped with streets, highways, trains, sewers, electricity, running water, schools, hospitals, stadiums, and so on, because the community paid for all of this, and it is thanks to all of this infrastructure that these businesses can make a profit. So they have to pay their taxes and give back to the people what is due to them.
We will probably also have to review the question of the debt that is ruining us by enriching the financial markets. Over the past centuries the kings of France have very regularly decided to cancel the public debt, to reset the counters to zero.
I do not see how at the end of this crisis, when the bank accounts of small people will be empty, when companies can no longer pay their employees who can no longer pay rents, electricity, gas, food, how the government can continue to waste 90% of its budget on paying down a debt that only benefits bankers.
I hope that the people will stand up and claim their due, that is, demand that the wealth of France, produced by the people, be redistributed to the people and not to international finance. And if the other countries also default on their debt to us, we will have to relocate, produce again at home, be content with our resources, which are immense, and unravel a part of globalization which has only made us poorer.
And the people have understood it so well that they cry out every night for their respect for those who care, for the care function, that of mothers, women and men who put humans before money.
Make no mistake, there will be no turning back after this crisis.
Because despite this suffering, despite these terrible mournings that hit so many families, despite this confinement which the poorest of us pay the heaviest price, namely the young, the elderly isolated or confined in nursing homes, families many, stuck that they are in town, often in very small areas, in spite of all that, the world which walked on the head is putting its ideas at the place.
Where are the real values? What is important in our lives?
Living virtually? Eating products from a martyred land that poison our bodies?
Enrich through our work those who take huge bonuses by managing layoffs?
Accept the social violence of those who have continued to impoverish the healthcare system and are now giving us lessons in solidarity?
Undergo a medicine solely occupied in treating symptoms without worrying about prevention, which stuffs people with drugs that kill them as much or more than they cure them? Medicine on the orders of pharmaceutical laboratories?
While the only valid medicine is the one that takes care of the healthy environment of humans, which proscribes all poisons, even if they are profitable. Why do you think this virus that reaches the lungs is thriving so well? Because our lungs are sick of pollution and their weakness offers a magnificent pantry for viruses.
In agriculture, the more intensively cultivated on dozens of hectares are genetically transformed or hybrid plants in diseased land, the more predators, or pests, attack and feast on them, and the more they have to be sprayed with pesticides so that they survive, it’s a vicious circle that can only lead to disasters.
But don’t kid yourself, we treat the most humble humans in the same way as martyred plants and animals.
In large cities around the world, the more people are crowded, malnourished, and breathe stale air that weakens their lungs, the more comfortable viruses and other « pests » will attack their weak point: their respiratory system.
This epidemic, if we have the intelligence to analyze its origin and how to counter it by prevention rather than by the only vaccine, could make politicians and especially populations understand that only food and an environment healthy will allow you to defend yourself effectively and in the long term against viruses.
Containment also has important mental and societal consequences for all of us, suddenly a number of things that we thought were vital prove to be futile. Buying all kinds of objects, clothes, is impossible and this impossibility becomes a bonus: first by buying less you get rich.
And since we no longer waste time in exhausting and polluting transport, suddenly we understand how much this transport destroyed us, how crowded made us aggressive, how much hatred and mistrust with which we shielded ourselves to preserve a vague living space, we hurt.
We take the time to cook instead of stuffing ourselves with junk food, we talk, we send messages that compete with creativity and humor.
Teleworking is developing at full speed, it will later allow an increasing number of people to live and work in the countryside, mega-cities will be able to unclog.
With regard to culture, the peoples teach us magnificent lessons: culture is neither a vector of sales, nor a factory for profits, nor the property of an elite which asserts its superiority, culture is what brings us together, consoles us, allows us to live and share our emotions with other humans.
What is worse than confinement to communicate? And yet the Italians sing on the balconies, we have seen the police offer serenades to villagers to comfort them, in Paris entire streets organize evening concerts, readings of poems, demonstrations of gratitude, that’s the real culture, the beautiful, the great culture that the world needs, just voices that sing to overcome loneliness.
It is the opposite of the culture of government offices which have never been concerned with satisfying the needs of the populations, offering them what they really need to live, but have never ceased to comfort the elites, to despise any cultural manifestation which would please the common people.
In this sense, the cancellation of the Cannes festival is super good news.
After the explosion in full flight of the Caesars manipulated for years by an opaque and undemocratic mafia, after the scandals of sexual abuse in the cinema, of which only a tiny part has been unveiled, the Cannes festival will also have to do heartbreaking reviews and reinventing yourself. This festival of Cannes that kidding, or festival of connies accomplices of a system eaten away by the phallocracy, by the corruption of the luxury industry, where one exposes complacently fresh flesh pricked on stilts, poor women carriers coats manipulated by brands, humiliated, anxious at the idea of ​​not enough to please the old men on whose arms they are hung like trophies, this festival, but come in holey jeans and sneakers girls, because it’s your talent, your qualities as an artist which should be celebrated there and not the race to who will be the most naked, the whore!
If the generous and moving demonstrations of confined people could have an influence on the future of culture, it would be a beautiful dream!
In conclusion, I would like to address a word of compassion to the many patients and their loved ones, and tell them that from the depths of our houses or apartments, locked up as we are, we never stop thinking about them and wishing them well. . I am not a believer, prayers have always made me laugh, but now I begin to pray that all these people will recover. This prayer will never replace the care of the hospital, the heroic dedication of the caregivers and a health policy worthy of the name, but that’s all I can do, so I do, hoping that the airwaves will carry my message. , our messages of love and hope to those who need it.

 

La faim du capitalisme

FR

Début 2019, en pleine crise des gilets jaunes, on apprend que les entreprises du CAC 40 ont versé à leurs actionnaires, au titre de l’année 2018, un total de 57,4 milliards d’euros, dont 10,9 milliards de rachats d’actions, soit une hausse de 12,8 % par rapport à 2017. Le record sera-t-il battu pour l’année 2019 ? Le capitalisme a faim à en avoir les yeux plus grands que la panse.

Une enquête réalisée en novembre 2019 et publiée dans le magasine Challenges révèle qu’une majorité de Français ont une mauvaise image du capitalisme, considérant qu’il aggrave les inégalités, favorise une société ayant l’obsession du profit, et conduit à la destruction de la planète.

Fin 2018, Christine Lagarde dit même : « L’âge de la colère pourrait prendre la succession de l’âge d’or du capitalisme ». Est-ce sous le coup de l’actualité que la Présidente du FMI parle ainsi ? Elle déclare que « les bienfaits économiques de la mondialisation doivent être partagés par tous et non plus seulement par quelques-uns ». Certes, mais où sont les actes ?

Joseph Stiglitz, après un passage à la Banque mondiale de 1997 à 2000 en tant que vice-président et économiste en chef, et après avoir obtenu le Prix Nobel d’économie en 2001, attaque violemment le FMI et la Banque mondiale. Son action : il publie un certain nombre d’ouvrages, notamment « pour un commerce mondial plus juste », « un autre monde contre le fanatisme des marchés »,… Le loup est sorti de la bergerie. Il est convaincu que « la création de richesse a cédé la place à l’exploitation ».

Entre les faux et les vrais « repentis », il faut bien faire la part des choses, ne pas être naïf et se dire que sans action, la parole est vaine. Christine Lagarde aura beau dire que le capitalisme est mortifère, si c’est juste pour se donner bonne conscience, cela n’apporte rien.

De plus en plus d’intellectuels, économistes, industriels, banquiers, politiques,… dénoncent les dérives du capitalisme mais force est de constater que rien ne bouge encore à grande échelle. Il manque la volonté de « l’élite » de se défaire de ce système. Se scierait-elle la branche sur laquelle elle est assise ? On peut en douter sérieusement, hélas.

J’évoque le sujet en cette fin d’année car je suis persuadé que le capitalisme doit être réformé, réinventé, « réinitialisé » pour une meilleure répartition des richesses et se trouver de nouveaux concepts de développement : pourquoi pas repenser la croissance ? Ou faire table rase d’un système, qui marche sur la tête, en augmentant la pauvreté  partout dans le monde et en asservissant les peuples.

Est-on prêt pour un tel changement ? Ou faudra-t-il encore attendre que la situation s’aggrave et que la révolte s’amplifie ?

J’essaierai de refaire le point en 2020 sur le devenir du capitalisme sous sa forme actuelle.

La faim du capitalisme engendrera-t-il  sa fin ?
EN
In early 2019, in the midst of the yellow vests crisis, we learned that the CAC 40 companies paid their shareholders, for the year 2018, a total of 57.4 billion euros, including 10.9 billion buyouts shares, an increase of 12.8% compared to 2017. Will the record be broken for 2019 ? Capitalism is hungry to have its eyes bigger than its stomach.A survey carried out in November 2019 and published in the magazine Challenges reveals that a majority of French people have a bad image of capitalism, considering that it aggravates inequalities, favors a society obsessed with profit, and leads to the destruction of the planet.

At the end of 2018, Christine Lagarde even says: « The age of anger could take over from the golden age of capitalism ». Is it the latest news that the President of the IMF speaks like this? She says that « the economic benefits of globalization must be shared by everyone, not just a few ». Certainly, but where are the acts ?

Joseph Stiglitz, after a stint at the World Bank from 1997 to 2000 as vice president and chief economist, and after obtaining the Nobel Prize in economics in 2001, violently attacked the IMF and the World Bank. Its action: it publishes a certain number of works, in particular « for a fairer world trade », « another world against the fanaticism of the markets », … The wolf came out of the fold. He is convinced that « wealth creation has given way to exploitation ».

Between the false and the true « repentant », it is necessary to make the share of the things, not to be naive and to say that without action, the word is vain. Christine Lagarde may say that capitalism is deadly, if it is just to gain a good conscience, it does nothing.

More and more intellectuals, economists, industrialists, bankers, politicians, … denounce the excesses of capitalism but it is clear that nothing is still moving on a large scale. It lacks the will of the « elite » to get rid of this system. Would she saw the branch on which she sits? We can seriously doubt it, alas.

I bring up the subject at the end of the year because I am convinced that capitalism must be reformed, reinvented, « reset » for a better distribution of wealth and find new concepts of development: why not rethink growth? Or make a clean sweep of a system that works on its head, increasing poverty all over the world and enslaving people.

Are we ready for such a change? Or will we still have to wait for the situation to get worse and for the revolt to escalate ?

I will try to take stock in 2020 of the future of capitalism in its current form.

Will the hunger of capitalism bring about its end ?

Les dérives des banquiers

banquier

FR

Notre président de la République Emmanuel Macron est un ancien banquier.  Sa politique actuelle, qui a engendré la longue et durable crise des gilets jaunes , n’est-elle pas corrélée à son passé ?

La crise bancaire de 2008 est encore présente dans nos esprits. Force est de constater que cela n’a rien changé. Les banquiers de Wall Street n’ont jamais autant gagné d’argent qu’aujourd’hui. En Europe, c’est pareil, le nombre de banquiers millionnaires a explosé : + 41 % entre 2010 et 2017, alors que la performance des établissements financiers baissait de 21% dans le même temps. Les banquiers pensent à leur intérêt personnel avant l’intérêt commun.

Fin février 2019, Christine Lagarde, la directrice générale du FMI, est monté au créneau : « Trop souvent, le secteur financier s’est écarté de son noble objectif initial. Et trop souvent, il a travaillé dur pour, d’abord, se servir, ensuite, servir les gens et l’économie en général ». Elle alerte aussi sur le fait que des pays européens cherchent à enlever les mesures contraignantes instaurées après la crise, sous prétexte qu’aux Etats-Unis, il n’y en a pas. Christine Lagarde exhorte les financiers à relire Aristote : « Nous sommes tous motivés par un but. Nous pouvons atteindre notre objectif en développant des vertus telles que la justice, le courage, la maîtrise de soi, la prudence, la générosité et l’honnêteté. Aristote pensait que c’était la clé du vrai bonheur ». Pour Christine Lagarde, « la réalité est que même les sanctions juridiques les plus sévères et les règles de gouvernance et de rémunération les plus intelligentes ne peuvent se substituer à une responsabilité individuelle forte, fondée sur des valeurs et une éthique ». De là, le raccourci est vite trouvé. Les banques s’enrichissent au détriment des pauvres. A mon sens, il est temps d’arrêter cette recherche du profit personnel aux dépends du bien public.

Il est grand temps que, Macron, le « vilain petit canard » de la finance, quitte sa tour d’argent et adopte une politique au service du peuple. Il est le Président de la République. Président de tous les Français, et pas seulement des plus riches, non ?

FR

Our President of the Republic Emmanuel Macron is a former banker. His current policy, which has spawned the long and lasting crisis of yellow vests, is it not correlated to his past?

The banking crisis of 2008 is still present in our minds. It is clear that this has not changed anything. Wall Street bankers have never made as much money as today. In Europe, it’s the same, the number of millionaires bankers has exploded: + 41% between 2010 and 2017, while the performance of financial institutions fell by 21% at the same time. Bankers think of their personal interest before the common interest.
At the end of February 2019, Christine Lagarde, Executive Director of the IMF, stepped up to the plate: « Too often, the financial sector has moved away from its noble initial goal, and all too often it has worked hard to, first, serve, then, serve people and the economy in general.  » It also warns that European countries are seeking to remove the restrictive measures introduced after the crisis, under the pretext that in the United States, there are none. Christine Lagarde urges financiers to reread Aristotle: « We are all motivated by a goal, we can achieve our goal by developing virtues such as justice, courage, self-control, prudence, generosity and honesty. Aristotle thought it was the key to true happiness. « For Christine Lagarde, » the reality is that even the most severe legal sanctions and the most intelligent rules of governance and remuneration can not replace a strong individual responsibility, based on values ​​and ethics. « From there, the shortcut is quickly found Banks are enriching themselves at the expense of the poor In my opinion, it is time to stop this search for personal profit at the expense of the public good.

It is high time that Macron, the « ugly duckling » of finance, leaves his money tower and adopts a policy in the service of the people. He is the President of the Republic. President of all the French, and not only the richest, no?

 

Au cœur des Jaunes

 

FR

La crise des Gilets Jaunes fait l’actualité en ce moment. Une fracture sociale, digitale, et territoriale en sont les causes profondes. A ce cocktail explosif, vous ajoutez un catalyseur, notre président Emmanuel Macron, et vous avez le mouvement populaire des Gilets Jaunes sur tout le territoire français !

Ce samedi, c’est l’acte 4 sur Paris. Malgré les appels à ne pas manifester du gouvernement, j’ai décidé de manifester par conviction et aussi pour me faire ma propre opinion.

Sur le net, on lit un peu tout concernant le lieu du rassemblement. Je choisis Bastille et je me dirigerai ensuite sur les Champs-Elysées. Je pars en métro. La station Bastille est fermée et aussi toutes les stations du centre-ville de Richelieu-Drouot à la Motte Piquet Grenelle. Je m’arrête donc à Ledru-Rollin, une station juste avant et je fais le reste à pieds. Beaucoup de vitrines de magasins sont protégées. J’ai droit à une fouille. Un individu est arrêté sur le côté, je n’ai pas vu ce qu’il avait emmené mais il passera certainement sa journée en garde à vue.

 

Il y a environ 500 Gilets Jaunes vers 10h00. Le cortège se met en route, direction les Champs-Elysées. On croise deux blindés et de nombreuses forces de l’ordre, le dispositif est impressionnant. Tout se passe dans le calme et le cortège s’étire sur de longs kilomètres. Les forces de l’ordre sont « zen » et certaines discutent avec les manifestants sur le trajet. Je note quand même la présence de CRS nerveux, notamment un élément qui pointe son flash-ball sur nous alors qu’on marche tranquillement. Un manifestant jette un œuf sur des jeunes curieux à un balcon, s’ensuit des noms d’oiseau. Beaucoup sont venus des régions. Cela illustre bien la fracture territoriale « Paris vs la Province ». On est dans les beaux quartiers, un client d’hôtel essaie de jeter une bouteille en verre sur des manifestants. Il loupe son coup et le service d’ordre de l’hôtel calme les esprits.

 

Tout le secteur autour de l’Elysée est bouclé, des murs de protection amovibles sont érigés pour ne pas laisser passer les manifestants. Rue Saint-Honoré, au niveau du musée du Louvre, la garde Républicaine est présente. Les chevaux sont majestueux. De nouvelles fouilles sont réalisées. Un bon point pour la sécurité, ça permet d’écarter les suspects. Le cortège est bloqué à la place de la Concorde. Trois manifestants sont interpellés, je ne sais pour quelle raison, les autorités les ont considérés comme dangereux. Pour rejoindre les Champs-Elysées, on devra contourner en passant par l’église de la Madeleine.

Paris est désert, comme une ville morte. De nombreux magasins et restaurants sont fermés, pratiquement aucune automobile ne roule. C’est super agréable :-), d’autant plus que le soleil pointe le bout de son nez. Sur les Champs-Elysées, une nouvelle fouille est effectuée pour accéder au haut. Trois manifestants se font extraire par des policiers en civil. J’entends « Benalla est de retour ». Il y a des hélicos, des snipers (je n’ai pas vu de fusils, mais des appareils photos) en haut du bâtiment de LVMH. On entend la Marseillaise, le slogan « Macron démission ». Les lacrymos commencent à tomber, je ne suis pourtant pas au sommet des Champs. Est-ce à titre préventif ? Les manifestants s’en offusquent et des mouvements de foule se créent parfois. On entend régulièrement des explosions, on a le sentiment parfois d’être en guerre civile. Je discute avec un couple venu de Normandie, je vois des Savoyards. Beaucoup de provinciaux sont là pour le symbole. Ils montent à Paris, ils veulent se faire entendre par le pouvoir. Ce sont des gens pacifiques qui louent l’efficacité du dispositif de sécurité.

 

Vers 14 heures, je me rapproche de l’Arc de Triomphe en empruntant des rues adjacentes et là ça commence à chauffer. Il y a quelques black blocs. Un ami me rejoint. Il est passé au travers des gaz lacrymos, il a les yeux qui pleurent à grands sanglots. Des lacrymos sont tirées d’assez loin, parfois un peu « en aveugle ». C’est dangereux. Même en observateur et en étant relativement loin, on doit parfois courir. Une camionnette prend feu, des camions de pompier passent sans difficultés, le mouvement est pacifique. On est petit à petit repoussé vers le bas, pour se retrouver Place d’Iena. On y voit beaucoup de jeunes, des enfants, « des crevettes », pas dangereux à première vue, mais peut-être des casseurs.

En conclusion, je dirai que les Forces de l’ordre ont assuré la sécurité et je les en remercie. J‘ai passé finalement une très belle journée au cours de laquelle j’ai parlé avec des manifestants calmes de leurs revendications. J’ai croisé aussi quelques manifestants belliqueux. Le mouvement prend de l’ampleur sur la France. D’environ 75 000 manifestants le week-end dernier, on est passé à plus de 125 000.
Maintenant, c’est à notre Président d’agir, avec des mesures concrètes à effet immédiat pour éviter l’acte 5, à une semaine de Noël.

EN

The Yellow Vest crisis is the news right now. A social, digital, and territorial fracture are the root causes. At this explosive cocktail, you add a catalyst, our president Emmanuel Macron, and you have the popular movement of Yellow Vests throughout France !

This Saturday is act 4 on Paris. Despite calls not to demonstrate government, I decided to demonstrate by conviction and also to make my own opinion.
On the net, we read a little about the place of the gathering. I choose Bastille and I will then head to the Champs-Elysees. I’m going by subway. The station Bastille is closed and also all the stations of the town center of Richelieu-Drouot with the Motte Piquet Grenelle. I stop at Ledru-Rollin, a station just before and I do the rest on foot. Many shop windows are protected. I am entitled to a search. An individual is stopped on the side, I did not see what he had brought but he will certainly spend his day in custody.

There are about 500 Yellow Vests around 10:00. The procession sets off towards the Champs-Elysées. We cross two armored vehicles and many police forces, the device is impressive. Everything happens in calm and the procession stretches for long kilometers. The police are « zen » and some discuss with the protesters on the way. I still note the presence of nervous CRS, including an element that points his flash-ball on us while walking quietly. A protester casts an egg on curious young people at a balcony, followed by bird names. Many came from the regions. This illustrates the territorial divide « Paris vs. the Province ». We are in beautiful neighborhoods, a hotel guest is trying to throw a glass bottle on protesters. He misses his shot and the service of order of the hotel calm the spirits.

The entire area around the Elysee is cordoned off, removable protective walls are erected to not let the protesters. Rue Saint-Honoré, at the Louvre Museum, the Republican Guard is present. The horses are majestic. New excavations are carried out. A good point for security, it helps to remove suspects. The procession is blocked at the Place de la Concorde. Three protesters are arrested, I do not know why, the authorities considered them dangerous. To reach the Champs-Elysées, you will have to go around the church of Madeleine.

Paris is deserted, like a dead city. Many shops and restaurants are closed, virtually no cars drive. It’s super nice :-), especially as the sun is pointing the tip of his nose. On the Champs-Elysées, a new search is carried out to reach the top. Three protesters are extracted by plainclothes police. I hear « Benalla is back ». There are helicopters, snipers (I did not see guns, but cameras) at the top of the LVMH building. We hear the Marseillaise, the slogan « Macron resignation ». The lachrymos are beginning to fall, I’m not at the top of the Champs. Is it as a preventive measure? Protesters are offended and crowd movements are sometimes created. We regularly hear explosions, we sometimes feel like civil war. I discuss with a couple from Normandy, I see Savoyards. Many provincials are there for the symbol. They go up to Paris, they want to be heard by the power. Those are peaceful people who praise the effectiveness of the security device.

Around 14 hours, I approach the Arc de Triomphe by taking adjacent streets and it starts to heat up. There are some black blocks. A friend joins me. He has gone through the tear gas, his eyes are crying with great sobs. Lachrymos are fired from far enough, sometimes a little « blind ». It’s dangerous. Even as an observer and being relatively far away, you have to run sometimes. A van catches fire, fire trucks pass without difficulty, the movement is peaceful. We are gradually pushed back down to find Place d’Iena. We see a lot of young people, children, « shrimp », not dangerous at first sight, but maybe breakers.

In conclusion, I would say that the security forces have provided security and I thank them for it. I finally had a very nice day during which I spoke with calm demonstrators of their demands. I also met some bellicose protesters. The movement is gaining momentum in France. From around 75,000 protesters last weekend, it has grown to more than 125,000.

Now, it is up to our President to act, with concrete measures with immediate effect to avoid act 5, to a week of Christmas.

 

L’affaire Kron – Alstom

alstom

FR

Vous vous souvenez certainement de la vente de la branche énergie d’Alstom (70 % du groupe) au géant américain General Electric (GE) en 2014, qui avait défrayé la chronique ?

Début avril, Patrick Kron (l’ex-PDG, qui avait conclu l’affaire), a été auditionné à l’Assemblée Nationale par une commission d’enquête « chargée d’examiner les décisions de l’Etat en matière de politique industrielle », l’occasion de revenir sur cette affaire qui cache de nombreuses zones d’ombre (même si sa défense a été validée par les parlementaires).

A l’époque, le sujet est largement débattu dans les médias. Pourquoi céder un fleuron de l’industrie française aux américains ? La presse généraliste et même l’état français (à l’époque, Arnaud Montebourg est ministre de l’Economie) sont plutôt contre l’opération alors que la presse économique est favorable. D’un côté, on dit que Patrick Kron prépare l’avenir de l’entreprise, de l’autre il est comparé à un fossoyeur. De plus, il est accusé d’avoir vendu Alstom pour éviter des poursuites de la justice américaine. En effet, Alstom est condamné à l’époque à une amende de 772 millions de dollars au Trésor américain pour des faits de corruption, cette affaire présentant par ailleurs de gros risques judiciaires à Patrick Kron (à noter que Frédéric Pierucci, un cadre dirigeant du groupe, a été condamné par la justice américaine à trente mois de prison pour des faits qui se sont produits en Indonésie entre 2002 et 2009). Une épée de Damoclès serait au-dessus de la tête du PDG ? Aurait-il subi des pressions pour céder Alstom à GE ? Il a certes redressé le groupe depuis 2003 mais on lui reproche son manque de vision et la situation du groupe en 2014. Il la dépèce depuis et « traite avec l’ennemi » ce qui lui vaut le qualificatif de traître à la patrie. Ce manque de perspectives lui permet de valider la cession mais il est le premier fautif, non ? Loïk Le Floch-Prigent voit un acte « irresponsable » et un « mépris total à l’égard du personnel, des clients, du peuple et de ses représentants ». Arnaud Montebourg le traite aussi de menteur car Patrick Kron a toujours nié tout projet d’alliance.

« Au début de 2015, Jean-Michel Quatrepoint, journaliste économique, dénonce les conditions de vente de l’entreprise Alstom au groupe General Electric (GE) soulignant que contrairement aux promesses d’Arnaud Montebourg, assurant que le secteur nucléaire resterait sous contrôle français, le protocole d’accord approuvé par Emmanuel Macron en novembre et voté par l’assemblée générale, a pour conséquence de placer sous la coupe du groupe américain les turbines produites par Alstom et de cette manière la maintenance des centrales françaises. « Nous avons donc délibérément confié à un groupe américain l’avenir de l’ensemble de notre filière nucléaire… ». Il met en garde également sur le fait que cette vente « donne à GE le monopole de la fourniture de turbines de l’ensemble de notre flotte de guerre ». Il évoque également la vente d’une filiale d’Alstom, Alstom Satellite Tracking Systems, spécialisée dans les systèmes de repérage par satellite, dont les produits équipent l’armée française ainsi que des entreprises du secteur de la défense et de l’espace qui tombe dans le giron de General Electric. Il évoque « la cupidité et l’incompétence de certains dirigeants d’entreprise qui ont fait passer leurs intérêts personnels avant ceux de la collectivité »21.(source wikipedia)

Kron a touché une prime de plus de 4 millions d’euros pour cette vente, faisant passer sa rémunération de 1,2 millions d’euros à 6,6 millions d’euros entre 2010 et 2015. Cupide ? Peut-on dire qu’il fait passer son intérêt personnel avant ceux de la collectivité, il y a certes un raccourci facile, mais il a quitté le groupe en 2016 et Alstom a provisionné 10,5 millions d’euros afin de financer sa « retraite chapeau ». Et GE annoncera la suppression de 6 500 emplois en Europe, dont 765 en France. 😉

Le 9 novembre 2016, le magazine »les échos » annoncent que « Patrick Kron, l’ex-homme fort d’Alstom, prend la tête du fonds de capital-risque Truffle », un nom prédestiné en quelque sorte. Patrick Kron est-il une truffe ? « ex-homme fort » me fait bien rire…

Certes, les politiques ont validé sa défense, ils n’auraient pas pu faire autrement vu que Macron a approuvé « le fameux protocole » mentionné avant…ou comme être partis pris et partis prenantes ! Pour adrienout, les suspicions d’enrichissement personnel au détriment de l’intérêt collectif et de corruptions demeurent réelles…les 4 millions d’euros de primes me restent, hélas, toujours en travers de la gorge…

EN

Do you remember the sale of Alstom’s energy business (70% of the group) to US giant General Electric (GE) in 2014, which hit the headlines?
In early April, Patrick Kron (the former CEO, who had concluded the case), was auditioned to the National Assembly by a commission of inquiry « in charge of examining the decisions of the State in matters of industrial policy « , The opportunity to return to this case that hides many gray areas (even if its defense has been validated by parliamentarians).
At the time, the subject was widely discussed in the media. Why give a jewel of French industry to Americans? The general press and even the French state (at the time, Arnaud Montebourg is Minister of the Economy) are rather against the operation while the economic press is favorable. On the one hand, it is said that Patrick Kron is preparing the future of the company, on the other he is compared to a gravedigger. Moreover, he is accused of having sold Alstom to avoid prosecution of the American justice. Indeed, Alstom is sentenced at the time to a fine of 772 million dollars in the US Treasury for corruption also presenting high risks to Patrick Kron (note that Frédéric Pierucci, a senior executive of the group, has been sentenced by US justice to 30 months in prison for events that occurred in Indonesia between 2002 and 2009). A sword of Damocles is above the head of the CEO? Would he have been pressured to sell Alstom to GE? He has certainly recovered the group since 2003 but he is criticized for his lack of vision and the situation of the group in 2014. He has since dismembered and « deals with the enemy » which earned him the qualifier of traitor to the motherland. This lack of perspectives allows him to validate the assignment but he is the first at fault, right? Loïk Le Floch-Prigent sees an « irresponsible » act and a « total disregard for the staff, the clients, the people and their representatives ». Arnaud Montebourg also treats him as a liar because Patrick Kron has always denied any project of alliance.

« In early 2015, Jean-Michel Quatrepoint, an economic journalist, denounces the conditions of sale of the company Alstom to the General Electric Group (GE) stressing that contrary to the promises of Arnaud Montebourg, ensuring that the nuclear sector would remain under French control , the memorandum of understanding approved by Emmanuel Macron in November and voted by the general meeting, has the effect of placing under the power of the American group turbines produced by Alstom and in this way the maintenance of French power stations. « We have deliberately entrusted to an American group the future of our entire nuclear industry … ». He also warns that the sale « gives GE the monopoly of supplying turbines from our entire fleet. » He also mentioned the sale of an Alstom subsidiary, Alstom Satellite Tracking Systems, specialized in satellite tracking systems, whose products are used by the French army, as well as companies in the defense and space sector. falls into the lap of General Electric. He refers to « the greed and incompetence of some business leaders who put their personal interests above those of the community. » 21. (source wikipedia)
Kron received a premium of more than 4 million euros for this sale, increasing its remuneration from 1.2 million euros to 6.6 million euros between 2010 and 2015. Cupid? Can it be said that he puts his personal interest above those of the community, there is certainly an easy shortcut, but he left the group in 2016 and Alstom has provisioned 10.5 million euros to finance his  » hat retreat. And GE will announce the elimination of 6,500 jobs in Europe, including 765 in France. 😉
On November 9, 2016, the magazine « echoes » announce that « Patrick Kron, the former strongman of Alstom, takes the lead of the venture capital fund Truffle », a name predestined somehow. Is Patrick Kron a truffle? « Ex-strong man » makes me laugh …
Certainly, the policies have validated his defense, they could not have done otherwise since Macron approved « the famous protocol » mentioned before … or as being biased and stakeholders! For adrienout, the suspicions of personal enrichment to the detriment of the collective interest and corruptions remain real … the 4 million euros of premiums remain to me, alas, always across the throat …

Balka nie

gd corp malade

FR

De Grand Corps Malade :

 »

Je t’admire intensément, je suis ton parcours en secret
Je veux t’écrire depuis longtemps et, cette année, je me sens prêt
C’est pas facile, tu m’impressionnes par ton charisme et ton talent
Tu parles fort, t’en fais des tonnes ; pour moi, c’est bien toi le plus grand
Tu marches fièrement dans ta ville où tout l’monde te voit comme un roi
Tu as rendu la vie plus belle pour ceux qui habitent Levallois
Les entreprises viennent à la pelle, mais pas trop les logements sociaux
Du coup, ta ville est bien plus belle ; c’est vrai que, les pauvres, c’est pas beau

Patrick, Patrick, les juges sont des méchants
T’inquiète, Patrick, personne ne les entend
Patrick, Patrick, tu es fort, fier et franc
Merci Patrick, c’est bien toi le plus grand

Depuis longtemps, tu sais très bien que la morale et la décence
C’est pour les faibles, ça sert à rien ; toi, loin des scrupules, tu avances
C’est prouvé : c’est toi l’meilleur, t’as sur le dos et sur les bras
Plus de mises en examen que ton ami Nicolas
Blanchiment de fraude fiscale, et déclaration mensongère
Corruption, Panama papers, j’oublie sûrement quelques affaires

Toi, tu restes droit dans tes bottes, tête haute et grande gueule
Tous ces juges, toi et tes potes, tu sais même pas ce qu’ils vous veulent

Patrick, Patrick, les juges sont des méchants
T’inquiète, Patrick, personne ne les entend
Patrick, Patrick, tu es fort, fier et franc
Merci Patrick, c’est bien toi le plus grand

Pour servir ton clientélisme, rien n’pourra jamais t’arrêter
Tu t’en fous si, de toute la France, c’est ta ville la plus endettée
J’me demande parfois qui sont ceux que tu tiens par les couilles
Pour être encore en liberté après avoir mis tant de douilles
Y’a plein de p’tits frères en prison pour des conneries, des p’tits trafics
Toi, tu croules sous les affaires, mais t’es élu d’la république
C’est bien grâce à des gens comme toi que j’ai confiance en mon pays
En sa justice et en ses droits, vive la France et son mépris
Et, si tu m’invites à chanter dans ton royaume, je veux bien venir
J’prends pas d’cash j’veux être déclaré : tu sais même pas c’que ça veut dire
Mais je chanterai avec bonheur, avec ardeur à chaque instant
Je chanterai pour toi, Patrick, car, pour moi, tu es le plus grand

Patrick, Patrick, les juges sont des méchants
T’inquiète, Patrick, personne ne les entend
Patrick, Patrick, tu es fort, fier et franc
Merci Patrick, c’est bien toi le plus grand  »

EN

By Grand Corps Malade

 »

I admire you intensely, I follow you in secret
I want to write to you for a long time and this year I feel ready
It’s not easy, you impress me with your charisma and your talent
You speak loudly, make tons of them; for me, it is you the greatest
You walk proudly in your city where everyone sees you as a king
You have made life more beautiful for those who live in Levallois
Companies come to shovel, but not too much social housing
Suddenly, your city is much more beautiful; it’s true that the poor are not handsome

Patrick, Patrick, the judges are bad guys
Do not worry, Patrick, nobody hears them
Patrick, Patrick, you are strong, proud and frank
Thank you Patrick, it’s you the greatest


For a long time, you know very well that morality and decency
It’s for the weak, it’s useless; you, far from scruples, you advance
It’s proven: you’re the best, you’re on your back and on your arms
More charges than your friend Nicolas
Money laundering fraud, and misleading statement
Corruption, Panama papers, I’m forgetting some business
You stay straight in your boots, head high and big mouth
All these judges, you and your friends, you do not even know what they want you

Patrick, Patrick, the judges are bad guys
Do not worry, Patrick, nobody hears them
Patrick, Patrick, you are strong, proud and frank
Thank you Patrick, it’s you the greatest

To serve your clientelism, nothing will ever stop you
You do not care if, from all over France, it’s your most indebted city
I sometimes ask who are the ones you want by the balls
To be free again after putting so many sleeves
There are plenty of little brothers in prison for bullshit, petty smuggling
You’re drunk in business, but you’re elected from the republic
It’s good thanks to people like you that I trust my country
In its justice and in its rights, long live France and its contempt
And, if you invite me to sing in your kingdom, I want to come
I do not take cash I want to be declared: you do not even know what it means
But I will sing with happiness, with ardor at every moment
I will sing for you, Patrick, because for me you are the greatest

Patrick, Patrick, the judges are bad guys
Do not worry, Patrick, nobody hears them
Patrick, Patrick, you are strong, proud and frank
Thank you Patrick, it’s you the greatest »

 

Notre société a-t-elle évolué quant à la place de la femme?

louise-1

Article écrit et illustré par une lectrice / blogueuse Louise L.

FR

Malgré la parité homme/femme, l’égalité des droits, nous sommes encore dans une société phallocratique, les inégalités de sexe perdurent. Comment ça se fait ?

louise-2

Dès notre enfance, nous sommes formatés pour avoir tel ou tel statut. Il suffit de regarder les magazines de jouets à Noël ou dans les magasins de jouets. Les petites filles joueront à la poupée, à la poupée Barbie, la couture, le repassage etc à contrario les petits garçons joueront aux petites voitures, au lego etc. Même si maintenant, on voit une net amélioration quant à la cuisine où on y voit des garçons et des filles.

Les parents socialisent pas de la même façon une fille et un garçon cela se fait inconsciemment comme les professeurs des écoles, qui n’ont pas le même comportement vis à vis des filles et des garçons. Les enfants intériorisent aussi le comportement au sein du foyer (les tâches ménagères par exemple). Dés lors, les filles et garçons ont une socialisation différenciée qui influeront sur leur avenir notamment professionnel (les filles iront plus dans le littéraire, social alors que les garçons iront plus dans les domaines scientifiques, technologiques et manuels).

louise-3

Au niveau professionnel, on constate encore des inégalités de revenu entre hommes et femmes à poste égal et le temps partiel est souvent subi pour les femmes notamment pour les enfants.

Au niveau de la politique, certes il y a la parité mais les femmes ne sont pas encore prises au sérieux. On peut donner l’exemple des primaires de la gauche où une femme inconnue par les français, Sylvia Pinel, s’est présentée et les français ont eu bon de chercher le travail de son mari plutôt que son programme. Cela montre bien la non prise au sérieux des femmes au niveau politique.

louise-4

Au niveau du foyer, les tâches domestiques sont faites encore majoritairement par les femmes même si les hommes commencent à changer. Les hommes ont changé, les hommes aident plus leur femme, certains pères deviennent père au foyer, on constate donc une petite amélioration. Il restera toujours des machos, des familles traditionnelles où la femme est présente pour faire le ménage, la cuisine,les enfants.

En conclusion, la place de la femme est toujours la même,même s’il y a des améliorations notamment grâce aux nombreuses associations tel que « ni putes ni soumises » qui milite contre les inégalités, les violences conjugales ou les femen qui eux militent violemment. Nous allons vers la bonne direction, continuons à nous battre pour éviter la soumission de l’homme et conserver nos droits que nos aïeules ont eu tel que le planning familial, le droit à l’avortement, à la contraception. Nous devons également libérer les femmes dans les autres pays.

louise-5

louise-6

EN

Has our society changed in terms of the place of women?

Despite the gender parity, the equal rights, we are still in a phallocratic society, the inequalities of sex persist. How come ?
From our childhood, we are formatted to have this or that status. Just look at toy magazines at Christmas or in toy stores. Little girls will play with dolls, Barbie dolls, sewing, ironing, etc. In contrast, little boys will play small cars, lego etc. Even if now we see a marked improvement in the kitchen where boys and girls are seen.
Parents do not socialize in the same way a girl and a boy this is done unconsciously like school teachers, who do not behave the same way towards girls and boys. Children also internalize behavior in the home (household tasks for example). As a result, girls and boys have a differentiated socialization that will affect their future especially professional (girls will go more in the literary, social while boys will go more in the scientific, technological and manual fields).
At the professional level, there are still inequalities in income between men and women for equal work and part-time work is often suffered for women, especially for children.
At the policy level, there is parity, but women are not yet taken seriously. One can give the example of the primaries of the left where a woman unknown by the French, Sylvia Pinel, appeared and the French had good to look for the work of her husband rather than his program. This shows that women are not taken seriously at the political level.
At the household level, domestic tasks are still predominantly carried out by women even if men begin to change. Men have changed, men help their wives, some fathers become a father in the home, so we see a little improvement. There will always be machos, traditional families where the woman is present to do the housework, cooking, children.
In conclusion, the place of the woman is always the same, even if there are improvements notably thanks to the numerous associations such as « ni putes ni soumises » which militates against the inequalities, the domestic violence or the »femen » who violently militate to them . We are moving in the right direction and continue to fight to avoid human submission and to retain our rights that our ancestors had such as family planning, the right to abortion and contraception. We must also free women in other countries.

 

 

1 Fillon = 1 Million. Filons…

fillon

FR

Mise à jour du 8/2/2017 : Sous la pression de adrienout et aussi du canard enchaîné, Fillon a enfin publié son actif. Les feuilles scannées sont légèrement de travers. Je pense que c’est Pénélope rémunérée pour 50 000€ qui a dû faire cette tâche…^^ Le couple, qui a déclaré, en 2013, 560 000 € de revenu vit chichement et on se demande où passe l’argent…la déclaration de patrimoine ne correspond pas du tout aux salaires perçus. Où cache-t-il son argent ? Tu restes un menteur Monsieur Fillon ou tu dissimules légalement ? ^^ Quoi qu’il en soit, ton éthique est au ras des pâquerettes et j’espère que la Justice ou la Presse te démasqueront bientôt…


J’ai parlé du Brexit ( https://adrienout.wordpress.com/2016/06/24/brexit-or-break-sit/), de Trump (https://adrienout.wordpress.com/2016/11/07/ne-te-trump-pas/ et https://adrienout.wordpress.com/2016/11/11/brexit-bis-trump/ ), je ne peux pas, ne pas parler de Fillon, après la mascarade de sa conférence de presse de cet après-midi.

Surtout qu’il dit tout révéler dans la plus grande transparence  sur son site (https://www.fillon2017.fr/2017/02/06/transparence/). Je vais reprendre quelques phrases pour rétablir la vérité. Tout d’abord sa déclaration, c’est beaucoup de blabla et son patrimoine, il ne le dévoile pas du tout, on attend notamment les sommes de ces multiples comptes :

« Mon patrimoine, se résume ma maison dans la Sarthe, évaluée à 750.000 euros.
Je possède en outre 44% de la nue-propriété de la maison de mon père au Pays Basque pour un montant de 134.000 euros et un tiers de la nue-propriété de sa maison de la Sarthe, soit 41.300 euros.
Je ne suis pas assujetti à l’ISF.
Certains se sont amusés sur mes comptes en banque.
Voyons donc cela dans le détail : mon épouse et moi-même sommes mariés sous le régime de la communauté.
Nous possédons deux PEA, deux comptes titres, deux assurances-vie, deux PEL, deux CEL, 3 comptes courants – un compte-joint, un pour moi-même et un pour mon épouse –, un compte espèces, un LDD, un Livret A. »

En 2013, il annonçait : « François Fillon est «notamment propriétaire d’une maison dans la Sarthe achetée 440 000 euros et valant aujourd’hui environ 650 000 euros, et de moins de 100 000 euros d’épargne». «Je ne paie pas l’ISF», a-t-il dit. Passionné de sport automobile, il a dit ne pas avoir «hélas de voiture de courses», mais qu’il conduisait sur les circuits des bolides prêtés. Il a précisé qu’il n’avait que «deux voitures de plus de dix ans». source Paris-Match (http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Francois-Fillon-devoile-son-patrimoine-508579). Cherchez l’erreur…en 2013, il avait caché deux nue-propriétés, c’est pas vraiment un champion de la transparence…

« Je vais le faire parce que je ne peux pas accepter les accusations infondées qui me prennent pour cible après 32 ans de vie politique, 32 ans sans aucun problème d’ordre judiciaire, 32 ans d’éthique irréprochable » => éthique irréprochable ?

« Oui, j’ai employé mon épouse comme collaboratrice.

Elle a ensuite été la collaboratrice de mon suppléant. Elle est encore redevenue ma collaboratrice par la suite.

Elle a donc occupé ce poste pendant quinze ans et ceci pour un montant moyen de rémunération mensuelle de 3677 euros nets. Salaire parfaitement justifié pour une personne diplômée de droit et de lettres.

Alors, on brandit un montant proche d’un million d’euros annoncé d’un seul tenant. Pour faire sensation. En oubliant de préciser que la somme est en euros bruts. » si on prend 22% de charges, le salaire brut est de 4714 €, soit 4714*12 = 56568€ par an, soit sur 15 ans 56568*15 = 848 520€.

« J’ai employé mes enfants, Marie et Charles, qui ont travaillé pendant 15 mois en 2005 et 2006 pour Marie et 6 mois en 2007 pour Charles, comme collaborateurs parlementaires, pour un salaire mensuel net de 3.000 euros en moyenne pour chacun. » 3000 € net donne 3846€ brut => 15*2*3846 + 6*3846 =115380+23076 = 138456€

Au total : 848520+138456= 986 976 €, ça fait bien presque  un million d’euros, Monsieur Fillon…pas en un seul tenant mais sur 15 ans, vous avez bien truandé pendant 15 ans, c’est pas un accident mais c’est un détournement chronique…

« Les faits encore ? » les faits sont bien là, désolé…

« Cela n’est pas au système médiatique de me juger, c’est aux Français de décider »oui tout à fait et au vu des faits, tu es un magouilleur…

« Le premier courage en politique, c’est de reconnaître ses erreurs. » tu reconnais tes erreurs et on doit te féliciter de ton courage. et ton honneur ? ton intégrité ? tes 32 ans d’éthique irréprochable…et là encore, ce n’est que la partie visible de l’iceberg…

« J’ai toujours fait de la transparence une exigence. » tes comptes bancaires sont transparents effectivement dans ta présente déclaration, un nom et pas de somme. un compte bancaire, c’est avant tout une somme d’argent…

« Mesdames et Messieurs, je veux vous le rappeler, tout cela était légal. Mais suis-je pour autant quitte sur le plan moral ? » c’est légal donc c’est normal. Voilà comment il se justifie…Pour un homme qui veut présider la France, c’est un peu light comme défense…

François, chaque phrase de ta déclaration, je peux la démonter donc je vais être poli :

Fillon, filons… 

EN

Update of 8/2/2017: Under the pressure of adrienout and also of the duck chained, Fillon finally published his assets. The scanned sheets are slightly crooked. I think that it was Penelope paying for 50 000 € who had to do this task … ^^ The couple, who declared in 2013, 560 000 € of income lives scantly and one wonders where the money goes. ..the declaration of assets does not correspond at all to the wages received. Where does he hide his money? You remain a liar Mr. Fillon or you hide legally? ^^ Anyway, your ethics is close to the daisies and I hope that Justice or the Press will soon unmask you …


I talked about Brexit (https://adrienout.wordpress.com/2016/06/24/brexit-or-break-sit/), Trump (https://adrienout.wordpress.com/2016/11/ 07 / ne-te-trump-pas / and https://adrienout.wordpress.com/2016/11/11/brexit-bis-trump/), I can not, not to mention Fillon, after the masquerade of His press conference this afternoon.
Especially since it tells everything reveal in the greatest transparency on its site (https://www.fillon2017.fr/2017/02/06/transparence/). I will take up a few sentences to restore the truth. First of all his statement, it’s a lot of blabla and his heritage, he does not disclose it at all, we expect in particular the sums of these multiple accounts:
« My heritage, is summed up my house in the Sarthe, valued at 750,000 euros.
I also own 44% of the bare ownership of my father’s house in the Basque Country for an amount of 134,000 euros and one third of the bare ownership of his house in Sarthe, or 41,300 euros.
I am not subject to the TFR.
Some have had fun on my bank accounts.
Let us see this in detail: my wife and I are married under the rule of the community.
We have two PEAs, two securities accounts, two life insurance, two PELs, two CELs, three current accounts – one joint account, one for me and one for my wife – a cash account, a LDD, AT. »

In 2013, he announced: « François Fillon is » particularly owner of a house in the Sarthe, purchased 440,000 euros and worth today 650,000 euros, and less than 100,000 euros of savings. «  » I do not pay Not the ISF, « he said. Passionate about motorsport, he said he did not have » alas of racing car « , but that he was driving on the circuits of the loaned cars. Had only « two cars more than ten years old. » Source Paris-Match (http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Francois-Fillon-devoile-son-patrimoine-508579). … in 2013, he had hidden two nude-properties, it’s not really a champion of transparency …
« I will do it because I can not accept the unfounded accusations that target me after 32 years of political life, 32 years without any legal problem, 32 years of irreproachable ethics » => irreproachable ethics?
« Yes, I used my wife as a collaborator.
She was the assistant to my deputy. She again became my collaborator afterwards.
She thus held this position for 15 years and this for an average monthly remuneration of 3677 euros net. Salary perfectly justified for a graduate of law and letters.
Then we brandish an amount close to one million euros announced in one piece. To make a sensation. Forgetting to specify that the sum is in gross euros. « If you take 22% of expenses, the gross salary is 4714 €, ie 4714 * 12 = 56568 € per year, over 15 years 56568 * 15 = 848 520 € .
« I used my children, Marie and Charles, who worked for 15 months in 2005 and 2006 for Marie and 6 months in 2007 for Charles, as parliamentary assistants, for a net monthly salary of 3,000 euros on average for each. » 3000 € net gives 3846 € gross => 15 * 2 * 3846 + 6 * 3846 = 115380 + 23076 = 138456 €
In total: 848520 + 138456 = 986 976 €, it’s almost a million euros, Mr Fillon … not in one piece but over 15 years, you have been muzzle for 15 years, it is not an accident But it is a chronic diversion …
« The Facts Again? » The facts are there, sorry …
« It’s not up to the media to judge me, it’s up to the French to decide » yes, and in the light of the facts, you’re a trick …
« The first courage in politics is to recognize his mistakes. » You acknowledge your mistakes and we must congratulate you on your courage. And your honor? Your integrity? 32 years of irreproachable ethics … and again, this is only the visible part of the iceberg …
« I’ve always made transparency a requirement. » Your bank accounts are actually transparent in your present declaration, a name and no sum. A bank account is above all a sum of money …
« Ladies and gentlemen, I want to remind you, it was all legal, but am I morally moralistic? » This is legal so it’s normal. This is how it is justified … For a man who wants to preside over France, it is a little light as defense …
François, every sentence of your statement, I can disassemble it so I will be polite:
Fillon, fuys …

Auchan – Lego

lego

FR

A Auchan La Défense, scène cocasse. Quand un auditeur Lego vient contrôler si la marchandise qui a été vendue à moindre prix à Auchan, est bien vendue en solde et que ce n’est pas le cas…demande à voir le chef de rayon qui le prend de haut et qui lui demande de s’écarter pour parler à l’abri des clients…Pitoyable Grande Distribution !

Un produit acheté 100 vendu 300 en temps ordinaire.

Un produit acheté 50 pour être vendu 150 mais vendu en réalité 300 en magasin.

Là, y a escroquerie au fournisseur et au client !

Carton Rouge pour Auchan !

Adrienout va contacter le Directeur de Auchan La Défense pour demander des explications…

Affaire à suivre…

La réponse d’Auchan :

Bonjour M. XXX,

Suite à notre entretien téléphonique du 18/01/17, je vous fait part de ma réponse quant à votre article, posté le 12/01/17 sur votre blog.
Le Jeudi 12/01/17, durant la période des soldes, un prescripteur de l’entreprise Lego s’est déplacé sur le magasin d’Auchan La Défense en tant que force de vente. Du fait d’un problème de communication entre le fournisseur Lego et moi-même, cette personne ne s’est pas déplacée sur le créneau convenu au-préalable.
De ce fait, l’objet de son déplacement, à savoir une animation commerciale, n’a pas été mené à son terme. En effet, je n’étais moi même pas présent sur site ce jour là. C’est pourquoi, ma collaboratrice, n’ayant pas été mise au courant de cette animation, a demandé au prescripteur de la marque d’y mettre fin lors d’une discussion tenue à l’écart des clients. Néanmoins, je vous rejoins sur le fait que ce type d’échange ne doit pas avoir lieux sur la surface de vente.
Je tiens par ailleurs à préciser qu’en aucun cas, contrairement à ce qui est affirmé dans votre article, Auchan n’achète des produits au rabais à ses fournisseurs dans le but de les revendre non remisés à ses clients.
Je souhaite également vous remercier de votre alerte sur le sujet. En effet, chacune des remontées de la sorte nous donne la possibilité d’améliorer toujours un peu plus la satisfaction de nos clients.
Je vous pris d’agréer, monsieur, mes salutations distinguées, et reste à votre disposition si besoin pour toutes informations complémentaires.
Cordialement,
Rxxxx Gxxxxx
Manager Commerce
Écolier bureau – Jeux et jouets – Maroquinerie – Activités manuelles
Auchan La Défense

EN

At Auchan La Defense, comical scene. When a Lego auditor comes to check if the merchandise that has been sold at a lower price in Auchan is sold on sale and that is not the case … ask to see the department manager who takes it high and who Asks him to deviate to speak to the shelter of customers … Pitiful Great Distribution!
One product bought 100 sold 300 in ordinary time.
A product bought 50 to be sold 150 but actually sold 300 in store.
There, there is scam to the supplier and the customer!
Red card for Auchan!
Adrienout will contact the Director of Auchan La Défense to ask for explanations …
Stay tuned…

The answer of Auchan:
Good morning Mr. XXX,

Following our telephone interview of 18/01/17, I give you my response to your article, posted on 12/01/17 on your blog.

On Thursday 12/01/17, during the period of the sales, a prescriber of the company Lego moved to the store of Auchan La Défense as a sales force. Due to a communication problem between the Lego provider and myself, this person did not move on the previously agreed slot.

As a result, the object of its move, namely commercial animation, was not completed. Indeed, I was not myself present on site that day. That is why, my colleague, not having been informed of this animation, asked the brand prescriber to end it in a discussion away from customers. Nevertheless, I agree with you that this type of exchange should not have places on the sales floor.

I would also like to point out that in no case, contrary to what is stated in your article, Auchan buys discounted products from its suppliers in order to resell them unsaleed to its customers.

I would also like to thank you for your alert on the subject. Indeed, each lifts of the kind gives us the opportunity to improve a little more the satisfaction of our customers.

I sincerely welcome you, Sir, and remain at your disposal if necessary for any additional information.

Regards,
Rxxxx Gxxxxx
Business Manager
Schoolboy – Games and toys – Leather goods – Handicrafts
Auchan La Defense

Le Tsar Poutine

poutine

FR

Nom : Poutine, Prénom : Vladimir, Fonction : Président de la Fédération de Russie, Particularité : Dictateur, Caractère : Tenace, Qualité : Fidèle, Défaut : la liste est trop longue ^^… Homme puissant et arrogant, il dirige d’une main de fer la Russie. Si tu t’opposes à lui, tu risques de finir sous terre.

Un reportage lui a été consacré hier sur France 2 et j’ai vraiment été effaré par le personnage d’où ce petit article. Il fait en plus la une de l’actualité car il serait directement impliqué dans le piratage informatique des démocrates, dans le but précis d’aider Trump à être élu. Il est rancunier ; en 2011, il n’avait pas apprécié les accusations d’Hillary Clinton sur la légitimité d’élections législatives en Russie.

Président de la Russie de 1999 à 2008, il passe la main à son pantin Medvedev en 2008 avant de reprendre la main en 2012. Entretemps, la durée du mandat présidentiel est passé de 4 ans à 6 ans. Donc en 2018, il sera certainement réélu pour 6 ans car il écrase tout ce qui s’oppose à lui. Poutine, le nettoyeur : les assassinats politiques sont devenus monnaie courante en Russie. La liste des morts d’opposants au Kremlin ne cesse de se rallonger. En 2015, Boris Nemtsov, vif opposant depuis 2003, est assassiné en pleine rue de 4 balles tirées d’une voiture. Anna Politkovskaïa, du journal Novaïa Gazeta, tuée par balles dans le hall de son immeuble à Moscou en 2006. En 2009, Stanislas Markelov et Anastassia Babourova sont tués par balles en pleine rue à Moscou après une conférence de presse. Assassinats même en dehors de la Russie : Alexandre Litvinenko empoisonné au polonium, Boris Berëzovski, ex-oligarque de la mafia russe et milliardaire en exercice retrouvé mort, dans son château en Angleterre, dans la salle de bain avec un morceau de tissu autour du cou. Ex-membre du KGB et directeur de la FSB, Poutine est rompu à ses macabres méthodes. Le bourrage d’urnes aussi lui permet à chaque fois de gagner haut la main. Il aurait une popularité de 84% mais comme c’est lui qui contrôle tous les appareils d’états et privés ( Justice, Sécurité, Education, Espionnage,…et toutes les industries, instituts de sondage, médias, presses…), on peut s’interroger sur l’authenticité de cette popularité. Lors de la crise en russie, comment Poutine règle le problème de la fermeture des usines ? regarder cette video, c’est stupéfiant : https://www.youtube.com/watch?v=cfOgahR3NI4 . Il a placé tous ses fidèles et tous ses amis aux postes clefs de la Russie. Il est tout puissant et se croit tout permis, et il n’a pas tort vu que personne ne lui dit rien même quand il a annexé la Crimée en 2014. Les Etats-Unis, la Chine, l’Europe n’ont pas bronché. Hollande ne lui livrera pas les frégates Mistral comme « punition » à son implication dans la guerre civile en Ukraine (pays très important pour Poutine car 3 gazoducs y passent). Mais Poutine dira en conférence de presse que « Le refus de livrer les navires conformément au contrat est un mauvais signe bien sûr, mais du point de vue du soutien de nos capacités de défense, je vais vous le dire franchement, c’est sans importance. A l’époque, nous avions conclu ce contrat avant tout pour soutenir nos partenaires et assurer une charge de travail pour leurs chantiers navals, mais nous prévoyions de les utiliser en Extrême-Orient, ce n’est pas critique« .  Hollande lui remboursera même 84 millions d’euros en + sur la somme payée…La punition devient une gratification et un moyen d’humilier l’Union Européenne. Poutine utilise son droit de veto comme jamais aux Nations Unies sur le conflit syrien. Il soutient Bachar El Assad car la seule base russe en méditerranée se trouve en Syrie. Sarkozy se souviendra aussi longtemps de son tête à tête avec Poutine en 2007. Il arrivera en conférence de presse complètement KO., « drogui ». Que s’est-il passé ? Menace, intimidation, insultes,…??? Angela Merkel se souviendra aussi longtemps de cette conférence de presse :https://www.youtube.com/watch?v=s5VlPiapTIA Homme d’influence, il essaie d’imposer ses idées, sa vision du monde, finance par exemple en France le Front National…Fillon est proche de Poutine, va-t-il lui renvoyer la balle ? Rien n’est certain car la France est un tout petit pays pour lui et donc sans importance…La Chine et l’Inde le préoccupent plus, et avec les américains, on peut penser à un rapprochement…Depuis la chute de l’URSS, on n’est plus en guerre froide bipolaire, mais en guerre beaucoup plus stratégique et complexe. L’Europe, plus que jamais divisée et affaiblie avec le récent Brexit, ne pèsera pas ou peu si elle ne se dote pas d’un véritable leadership.

En attendant, Poutine est à la manœuvre dans son pays où il fait tout ce qu’il veut, et à l’international où il dépasse souvent les limites. Arrogant, prétentieux, grossier,… son seul ennemi ne peut être que lui-même. La mégalomanie peut le plonger dans le gouffre et peut-être qu’un jour on le retrouvera avec une balle dans la tête…Choisissez votre camp : Poutine est mon ami ^^

EN

Name: Putin, First name: Vladimir, Function: President of the Russian Federation, Particularity: Dictator, Character: Purposeful, Quality: Faithful, Default: list is too long ^^ … Powerful and arrogant man, An iron hand Russia. If you oppose him, you risk ending underground.
A reportage was dedicated to him yesterday on France 2 and I was really frightened by the character of this little article. He is also one of the news because he would be directly involved in the hacking of Democrats, with the specific purpose of helping Trump to be elected. He is resentful; In 2011, he had not appreciated the accusations of Hillary Clinton on the legitimacy of parliamentary elections in Russia.

President of Russia from 1999 to 2008, he passes his hand to his puppet Medvedev in 2008 before taking again the hand in 2012. Meanwhile, the duration of the presidential mandate went from 4 years to 6 years. So in 2018, he will certainly be re-elected for 6 years because he crushes everything that is opposed to him. Putin, the cleaner: political assassinations have become commonplace in Russia. The list of deaths of opponents of the Kremlin continues to grow. In 2015, Boris Nemtsov, lively opponent since 2003, is assassinated in the street of 4 bullets pulled from a car. Anna Politkovskaya of the newspaper Novaya Gazeta, shot dead in the lobby of her Moscow building in 2006. In 2009, Stanislas Markelov and Anastassia Baburova were shot dead in Moscow after a press conference. Murders even outside Russia: Alexander Litvinenko poisoned with polonium, Boris Berezovsky, ex-oligarch of the Russian mafia and billionaire in office found dead in his castle in England, in the bathroom with a piece of cloth around his neck . Former member of the KGB and director of the FSB, Putin is broken to his macabre methods. The stuffing of urns also allows him every time to win hands down. It would have a popularity of 84% but as it is he who controls all state and private apparatuses (Justice, Security, Education, Espionage, … and all industries, polling institutes, media, presses … ), One can wonder about the authenticity of this popularity. During the crisis in Russia, how does Putin solve the problem of plant closures? Watch this video is amazing: https://www.youtube.com/watch?v=cfOgahR3NI4. He placed all his followers and all his friends in the key posts of Russia. He is all powerful and thinks he’s all allowed, and he was not wrong to see that nobody told him anything even when he annexed the Crimea in 2014. The United States, China, Europe did not flinch . Holland will not deliver the frigates Mistral as « punishment » to his involvement in the civil war in Ukraine (a country very important for Putin because 3 gas pipelines pass). But Putin will say in a press conference that « The refusal to deliver the ships in accordance with the contract is a bad sign of course, but from the point of view of supporting our defense capabilities, I will tell you frankly, it is of no importance At the time, we Have signed this contract primarily to support our partners and workload for their shipyards, but we plan to use them in the Far East, it is not critical. « Hollande will reimburse him even 84 million euros in Putin is using his right of veto like never before in the United Nations on the Syrian conflict, he supports Bashar El Assad because the only Russian base In the Mediterranean is in Syria.Sarkozy will also remember for a long time his head to head with Putin in 2007. He arrives at a press conference completely KO, « drogui » What happened? Threat, intimidation, insults, Angela Merkel will also remember this press conference: :https://www.youtube.com/watch?v=s5VlPiapTIA Man of influence, he tries to impose his ideas, his vision of the world , Finances for example in France the Front National … Fillon is close to Putin, will he return the ball? Nothing is certain because France is a very small country for him and therefore unimportant … China and India worry him more, and with the Americans, one can think of a rapprochement … Since the fall of The USSR, we are no longer in the bipolar cold war, but in a much more strategic and complex war. Europe, more than ever divided and weakened with the recent Brexit, will not weigh or little if it does not acquire true leadership.
Meanwhile, Putin is maneuvering in his country where he does whatever he wants, and internationally where he often goes beyond the limits. Arrogant, pretentious, rude, … his only enemy can only be himself. Megalomania can plunge him into the abyss and maybe one day he will be found with a bullet in his head … Choose your side: Poutine is my friend ^^