Champagne Testing 2018

FR

Pour sa deuxième édition, Champagne Testing 2018 se tient à l’hôtel Salomon de Rothschild à Paris dans le 8ème arrondissement, un écrin luxueux et exceptionnel pour accueillir plus de 50 maisons de Champagne. De grands et reconnus Champagne tels que Taittinger, Ruinart, Moët & Chandon, comme de petits producteurs Benoit Gaullet, Boulard Bauquaire, Dérouillat, raviront vos papilles. Tous les terroirs, toutes les types, tous les goûts, tous les cépages à savoir pinot noir, chardonnay, meunier, avec des concentrations différentes, sont présents pour que chacun puisse trouver son bonheur suivant ses affinités.

Le principe est de goûter 3 crus pour chaque maison, le plus souvent un brut, un millésimé et un rosé. Cette année, petite nouveauté, un espace tourisme permet de promouvoir la belle région de Champagne. Une exposition d’œuvres photographiques autour du bouchon de champagne charmeront aussi les amateurs d’art. Les nouvelles technologies sont de la partie avec l’application « TWIL », j’aime, je scanne, je commande…

Victime de son succès, l’influence a été record cette année. Le « brouhaha » omniprésent du milieu d’après-midi a gâché pour ma part la solennité des lieux et les dégustations.  Mais heureusement, j’ai pu m’échapper dans le parc pour retrouver calme et sérénité.

« Résultat des courses » : j’ai retenu pour cette édition le champagne Lionel Carreau cuvée vieilles vignes, cépage 100% pinot noir, brut – blanc de noirs – millésime 2014 pour un prix abordable de 25 €.

Un grand merci à Terre de Vins et la Champagne Viticole et aux organisateurs pour leur accueil.

EN

For its second edition, Champagne Testing 2018 is being held at the Salomon de Rothschild Hotel in Paris in the 8th arrondissement, a luxurious and exceptional setting to accommodate more than 50 Champagne houses. Great and renowned Champagne such as Taittinger, Ruinart, Moët & Chandon, as small producers Benoit Gaullet, Boulard Bauquaire, Dérouillat, will delight your taste buds. All the terroirs, all the types, all the tastes, all the grape varieties namely pinot noir, chardonnay, miller, with different concentrations, are present so that everyone can find his happiness according to his affinities.
The principle is to taste 3 crus for each house, most often a raw, a vintage and a rosé. This year, small novelty, a tourism area promotes the beautiful region of Champagne. An exhibition of photographic works around the champagne cork will also charm art lovers. New technologies are part of the application « TWIL », I like, I scan, I order …
Victim of its success, the influence was record this year. The omnipresent « hubbub » of the middle of the afternoon ruined the solemnity of the place and the tastings. But fortunately, I was able to escape in the park to find calm and serenity.
« Result of the races »: I selected for this edition the champagne Lionel Carreau cuvée old vines, grape variety 100% pinot noir, brut – white of blacks – vintage 2014 for an affordable price of 25 €.
A big thank you to Terre de Vins and Champagne Champagne and to the organizers for their welcome.

 

 

Troyes, l’Aube d’or

FR

Beaucoup ne connaissent de Troyes que les fameux magasins d’usine et y passent leur journée pour faire leurs emplettes. Grave erreur de ne pas visiter le centre ville, qui a la forme d’un bouchon de Champagne, un présage…

Vous serez tout d’abord surpris par les centaines de maisons à colombages, faites de bois et aux couleurs multiples. C’est tout simplement exceptionnel. Des maisons aussi biscornues, certaines sont tellement « tordues » qu’on se demande comment elles font pour ne pas s’écrouler. Ces maisons, datant du 15ème siècle jusqu’au début du 19ème siècle, ont permis à Troyes d’être classée site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce charme rustique est indéniable, mais ce n’est pas le seul. Un magnifique Hôtel de Ville rénovée trône dans la partie basse du bouchon et domine une belle place, où il y fait bon  prendre un verre ou déjeuner, lorsque le soleil pointe son nez, ce qui a été le cas lors de mon séjour. Il y a de bonnes adresses gastronomiques, conviviales et sympathiques. Vous n’oublierez pas déguster l’excellente andouillette de Troyes, la spécialité culinaire du coin. De nombreuses rues piétonnes permettent de flâner tranquillement dans la ville. Attention, prévoir des chaussures confortables car la chaussée est souvent pavée.  Il y aussi de très belles églises, basiliques et la Cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul avec notamment ses magnifiques vitraux. Les halles, situées derrière l’hôtel de ville, vous permettront de réveiller vos papilles, produits locaux et du terroir vous régaleront. Le charme des bâtiments historiques peut laisser place aussi au moderne. Je pense à la médiathèque, conçue par les architectes Dominique Lyon et Pierre du Besset, ouverte et inaugurée par Jacques Chirac en 2002, qui est un bijou architectural. Les architectes ont souhaité aussi reconstituer un lieu historique existant dans le bâtiment de l’ancienne Bibliothèque municipale, rue de la Cité près de la cathédrale. La nouvelle Grande salle présente les mêmes volumes et dimensions que l’ancienne : 50 mètres de longueur, 9,50 mètres dans sa plus grande largeur, 7,80 mètres de hauteur. C’est impressionnant ! Moderne et Historique, c’est une de plus belles médiathèques que je n’ai jamais vue. Troyes est aussi une ville culturellement dynamique : le musée d’Art Moderne dispose d’une belle collection, le musée Saint-Loup, on peut y passe aussi, surtout sur la période de gratuité dont j’ai pu bénéficier. Enfin pour passer la soirée, vous pourrez aller au Cinécity, à la Patinoire ou au Bowling. Le centre ville de Troyes se fait très bien à pieds, les distances sont courtes, c’est aussi un de ses charmes. Un petit mot sur les magasins d’usine quand même pour finir : vous avez Mac Arthur Glen, style Disney Land ou Marc Avenue, style grand centre commercial pour ne citer que les principaux. Vous y ferez forcément de bonnes affaires. On peut y aller en bus du centre ville. Troyes est à environ une heure et demi en train de Paris, 10 € le trajet en prem’s et l’offre hôtelière est abordable.

Donc si vous allez à Troyes, faites le centre ville (il y aura d’autres surprises dont je n’ai pas parlé exprès 😉 ) et aussi quand même les magasins d’usine ^^.

Je dédicace cet article à ma chérie, qui a organisé ce week-end mémorable.

EN

Many know Troyes only the famous factory outlets and spend their day there shopping. Grave mistake not to visit the town center, which has the shape of a cork of Champagne, a portent …
You will be surprised by the hundreds of half-timbered houses, made of wood and with multiple colors. It is simply outstanding. Houses so biscornue, some are so « twisted » that one wonders how they do not to collapse. These houses, dating from the 15th century until the beginning of the 19th century, allowed Troyes to be classified as a UNESCO World Heritage Site. This rustic charm is undeniable, but it is not alone. A magnificent Renovated Town Hall throne in the lower part of the cork and dominates a beautiful square, where it is good to have a drink or lunch, when the sun points its nose, which was the case during my stay. There are good gastronomic, convivial and friendly addresses. You will not forget to taste the excellent andouillette of Troyes, the culinary specialty of the corner. Numerous pedestrian streets make it easy to stroll around the city. Beware, provide comfortable shoes because the pavement is often paved. There are also beautiful churches, basilicas and the Cathedral of St. Peter and St. Paul with its magnificent stained-glass windows. The market halls, located behind the town hall, will allow you to wake up your taste buds, local and local products will regale you. The charm of historic buildings can leave room for the modern. I think of the multimedia library, designed by architects Dominique Lyon and Pierre du Besset, opened and inaugurated by Jacques Chirac in 2002, which is an architectural jewel. The architects also wished to reconstruct an existing historical site in the building of the former Municipal Library, rue de la Cité near the cathedral. The new Grand Hall presents the same volumes and dimensions as the old one: 50 meters in length, 9,50 meters in its greatest width, 7,80 meters in height. It’s impressive ! Modern and Historical, it is one of the most beautiful mediatheques I have ever seen. Troyes is also a culturally dynamic city: the Museum of Modern Art has a beautiful collection, the Saint-Loup Museum, you can also spend there, especially during the free period I enjoyed. Finally to spend the evening, you can go to the Cinécity, the Skating rink or the Bowling. The city center of Troyes is very well on foot, the distances are short, it is also one of its charms. A quick note on the factory outlets even to finish: you have Mac Arthur Glen, Disney Land style or Marc Avenue, large shopping mall style to name but a few. You will necessarily make good deals. You can get there by bus from the city center. Troyes is about an hour and a half by train from Paris, € 10 per journey and the hotel offer is affordable.
So if you are going to Troyes, do the city center (there will be other surprises I did not mention on purpose ;-)) and also still the factory outlets ^^.
I dedicate this article to my dear, who organized this memorable weekend.

Reims, la Royale

FR

Eh oui, Reims, ce n’est pas que le Champagne, mais, en premier lieu, « la cité des rois ».  A l’emplacement de la cathédrale Notre Dame de Reims, Clovis fut baptisé par Saint Rémi. Puis pendant plus de 10 siècles, beaucoup de rois y furent sacrés. Reims pourrait donc compter sur un beau patrimoine historique et culturel mais ce n’est pas vraiment le cas hélas car la ville fut détruite à 80% par les Allemands pendant la première guerre mondiale. A commencer par la Cathédrale qui était devenue un véritable champ de ruines, plus de toit notamment…mais elle fut reconstruite avec « les moyens du bord », l’intérieur y est d’ailleurs assez austère pour cette raison. Il faudra aller visiter la Basilique Saint-Rémi, qui ne fut pas ravagée comme la Cathédrale, un peu excentrée pour trouver un édifice chaleureux. La basilique perdit quand même, un magnifique orgue à 50 jeux, brûlé lors de la première guerre mondiale.

Reims a un centre-ville plaisant entre les quelques monuments historiques (portant le plus souvent les stigmates de la guerre, traces de balles, d’obus) et monuments art déco construits après la guerre, comme la bibliothèque Carnegie. L’aménagement de l’espace urbain est réussi et il y fait bon se balader.

Maintenant passons au Champagne ! Reims est bordée de « petites » (par la hauteur J ) montagnes (Montagne de Reims au Sud, Massif de Saint Thierry au Nord-Ouest, Mont Berru à l’Est) dont les versants abritent les vignobles champenois. C’est un paysage magnifique qui s’ouvre à vos yeux…sur des superficies impressionnantes. A ce sujet, il faut savoir que la récolte des raisins se fait à la main (la machine est interdite), imaginer la main d’œuvre qu’il faut… Pour comprendre l’élaboration du Champagne, le mieux est de visiter une cave. Par exemple, les caves Taittinger, exceptionnelles, qui sont dans des galeries gallo romaines du 3ème siècle après JC, 20 m sous terre, à une température de 10° (prévoir une petite laine). Vous serez bluffés,  les caves se comptent en kms et les bouteilles en millions !

Pour accompagner le Champagne, le fameux biscuit rose bien sûr ! Il y a la boutique de la maison Fossier en centre-ville pour faire vos emplettes gourmandes, vous y trouverez différentes variétés succulentes.

Pour manger en terrasse, vous vous dirigerez à la place d’Erlon pour l’animation, ou à la place du Forum pour le calme, ou encore vers la halle du Boulingrin où l’ambiance est plus authentique.

Et pour finir votre soirée, rdv à la Cathédrale pour l’illumination (spectacle de 30 mns à 23h00 et 23h30).

Reims est donc à faire le temps d’un week-end, à un peu plus d’une heure de Paris en voiture et 45 mns en train, ou encore par le bus, ça sera une escapade gourmande et culturelle…

EN

Yes, Reims is not only Champagne, but, in the first place, « the city of kings ». On the site of Notre Dame de Reims cathedral, Clovis was baptized by Saint Rémi. Then for more than 10 centuries, many kings were crowned there. Reims could therefore count on a beautiful historical and cultural heritage but this is not really the case alas because the city was destroyed 80% by the Germans during the First World War. Starting with the Cathedral which had become a real field of ruins, more roof especially … but it was rebuilt with « the means of the edge », the interior is also rather austere for this reason. It will be necessary to visit the Basilica Saint-Rémi, which was not ravaged like the Cathedral, a little eccentric to find a warm building. The basilica lost anyway, a magnificent organ with 50 games, burned during the First World War.
Reims has a pleasant city center among the few historical monuments (most often bearing the marks of war, bullet marks, shells) and post-war art deco monuments, such as the Carnegie Library. The layout of the urban space is successful and it is good to walk around.
Now let’s go to Champagne! Reims is lined with « small » (height J) mountains (Mountain Reims in the South, Saint Thierry Massif in the North West, Mount Berru in the East) whose slopes are home to Champagne vineyards. It is a beautiful landscape that opens to your eyes … on impressive surfaces. In this regard, you should know that harvesting grapes is done by hand (the machine is prohibited), imagine the manpower it takes … To understand the development of Champagne, the best is to visit a cave. For example, the exceptional Taittinger cellars, which are in Gallo Roman galleries from the 3rd century AD, 20 m underground, at a temperature of 10 ° (provide a small wool). You will be amazed, the cellars are counted in kms and the bottles in millions !

To accompany the Champagne, the famous pink biscuit of course! There is the shop of the house Fossier downtown to make gourmet shopping, you will find different varieties succulent.
To eat on the terrace, you will go to the place of Erlon for entertainment, or instead of the Forum for calm, or to the hall of Boulingrin where the atmosphere is more authentic.
And to finish your evening, appointment to the Cathedral for the illumination (show of 30 mns to 23:00 and 23:30).
Reims is therefore the time of a weekend, just over an hour from Paris by car and 45 minutes by train, or by bus, it will be a gourmet and cultural getaway …

 

 

 IMG_1593