EN GUERRE

IMG_9665

FR

Trois ans après « La loi du marché » qui avait remporté la Palme d’Or et les prix d’interprétation masculine et féminine, Vincent Lindon et Stéphane Brizé (le réalisateur) « reviennent » au Festival de Cannes avec, de nouveau, un film engagé « En guerre ». J’ai pu voir ce film en avant-première aujourd’hui et voici pourquoi je vous le recommande :

  • Il colle à l’actualité sociale du moment avec les grèves de la SNCF et de AIR FRANCE KLM,
  • C’est un film didactique,
  • Vincent Lindon est excellent,
  • L’ambiance du film est très réaliste, brute.

Le film sera-t-il primé ? Rdv le samedi 19 mai pour le palmarès…;-)

EN

Three years after « The law of the market » which had won the Palme d’Or and the awards for male and female performance, Vincent Lindon and Stephane Brizé  « return » to the Cannes Film Festival with, again, a film committed « At War ». I was able to preview this film today and here is why I recommend it:
– It sticks to the social news of the moment with the strikes of the SNCF and AIR FRANCE KLM,
– It’s a didactic film,
– Vincent Lindon is excellent,
– The mood of the film is very realistic, gross.


Will the film be awarded? Appointment on Saturday, May 19th for the winners … 😉

 

 

DUNKIRK

filmes_11081_posterdunkirk1

FR

DUNKERQUE, film de Christopher Nolan, retrace la bataille de Dunkerque de la deuxième guerre mondiale, nom de code « Opération Dynamo ». C’est un épisode souvent oublié de la Blitzkriek (la Guerre Eclair) car ce n’est pas une victoire mais une retraite, une fuite, une débandade…victorieuse. Elle aura sauvé en effet presque 340 000 soldats. Les armées anglaises et françaises se retrouvent bloquées dans le Nord avec les allemands qui avancent. L’Etat major britannique décide alors d’évacuer les soldats vers l’Angleterre, les Anglais d’abord puis les Français (ces derniers étant appelés les « grenouilles », évoqués dans le film). La Royal Navy réquisitionnera tous ses bateaux et même les bateaux des particuliers, « les littles boats » parfois barrés par leurs propriétaires, des civils, ce qui me fait penser aux taxis de la Marne de la première guerre mondial, des taxis parisiens réquisitionnés par l’armée française pour transporter les soldats envoyés en renfort de Paris sur le champ de bataille. Et le film, me direz vous 😉 ? C’est d’une belle réussite, on est plongé dans la Mer du Nord, ambiance froide, oppressante, terrible. Des combats aériens d’anthologie hyper réalistes. Une émotion en live comme si on y était. Courez le voir. Je suis Dunkerquois et je ne vous dis pas ça à titre de chauvinisme mais à titre objectif. 😉

La note de adrienout : 91 sur 100.

EN

DUNKERQUE, film by Christopher Nolan, traces the battle of Dunkirk of the Second World War, code-named « Operation Dynamo ». It is an often forgotten episode of the Blitzkriek (the Lightning War) because it is not a victory but a retreat, a flight, a dislocation … victorious. It saved almost 340,000 soldiers. The English and French armies find themselves blocked in the North with the Germans advancing. The British General Staff then decided to evacuate the soldiers to England, the English first and then the French (the latter being called the « frogs », evoked in the film). The Royal Navy will requisition all its boats and even private boats, « littles boats » sometimes blocked by their owners, civilians, which reminds me of the taxis of the Marne of the First World War, of the Parisian taxis requisitioned by the The French army to transport the soldiers sent to reinforce Paris on the battlefield. And the movie, will you tell me ;-)? It is a great success, we are immersed in the North Sea, cold, oppressive, terrible atmosphere. Aerial fights of hyper-realistic anthology. A lively emotion as if we were there. Run to see it. I am Dunkerquois and I do not say this as chauvinism but on an objective basis. ;-)
Adrienout’s rating: 91 out of 100.

 

+