Ligne Maginot Fort de Schoenenbourg

FR

La ligne Maginot traverse l’Alsace du nord au sud sur près de 200 kms. Vous tomberez sûrement dessus si vous vous baladez dans la région car elle aligne de nombreux blocs de béton, souvent surmontés de tourelles métalliques. C’est un peu l’équivalent des blockhaus que l’on retrouve sur le littoral du Nord de la France. La ligne Maginot est un système fortifié édifié entre 1930 et 1940 pour se prémunir d’une invasion allemande.

Situé à Hunspach, le Fort de Schoenenbourg est le plus important ouvrage visitable de la ligne Maginot en Alsace. Il était prévu pour une garnison de 600 hommes, et disposait de nombreuses installations de vie, de service et de combat, essentiellement souterrains sous 30 m (pour la visite, prévoyez un pull, il y fait 13-14 degrés). Tout était prévu pour y vivre et pouvoir y rester 3 mois en totale autonomie. Ce fut pendant la seconde guerre mondiale une forteresse imprenable, les Allemands s’y sont « cassés les dents » jusqu’à ce que l’armistice de 1940 fut signé.

Niché dans un petit bout de forêt, le Fort ne paie pas de mine à la première impression, ça ressemble à un gros blockhaus. On est loin d’imaginer la suite…A l’entrée, un escalier vous attend pour un voyage dans le passé, sous terre. On est très vite pris d’émotions quand on voit la plaque commémorative d’un ouvrier qui s’est tué sur le chantier de l’ouvrage en tombant dans le puit d’ascenceur de l’entrée des munitions. Il faudra suivre le parcours dans l’ordre pour tout voir. Comptez 2-3 heures pour visiter tous les blocs. Le parcours est très didactique, on y apprend beaucoup de choses, de nombreuses anecdotes, affiches et pages de journaux sont là pour nous plonger dans la vie d’un soldat. Les consignes de sécurité de l’époque sont aussi assez « amusantes » et anachroniques. J’ai été bluffé par les très longues galeries (comptez 15 mns de marche pour rallier l’entrée à la fin du parcours) et l’artillerie très sophistiquée avec le système des tourelles.

D’ailleurs, n’oubliez pas de passer voir les tourelles, en extérieur, après la visite du Fort. Vous repartirez par la gauche en voiture, puis à gauche et encore à gauche.

Visite fortement recommandée par adrienout.;-)

Pour plus d’infos : http://www.lignemaginot.com/

EN

The Maginot line crosses Alsace from north to south for nearly 200 kms. You will surely come across it if you walk around the area as it lines up many concrete blocks, often topped with metal turrets. It is somewhat the equivalent of the blockhouses that can be found on the coast of northern France. The Maginot Line is a fortified system built between 1930 and 1940 to guard against a invasion.

Located in Hunspach, the Fort de Schoenenbourg is the most important visitable structure of the Maginot line in Alsace. It was planned for a garrison of 600 men, and had many living, service and combat facilities, mainly underground under 30 m (for the visit, plan a pull, it is 13-14 degrees). Everything was planned to live there and be able to stay there for 3 months in total autonomy. It was during the Second World War an impregnable fortress, the Germans « broke their teeth » there until the armistice of 1940 was signed.

Nestled in a small piece of forest, the Fort does not look very attractive at first impression, it looks like a big blockhouse. We are far from imagining the rest … At the entrance, a staircase awaits you for a journey into the past, underground. We are quickly overcome with emotions when we see the commemorative plaque of a worker who was killed on the construction site by falling into the elevator shaft of the munitions entrance. You will have to follow the course in order to see everything. Allow 2-3 hours to visit all the blocks. The course is very educational, we learn a lot of things, many anecdotes, posters and newspaper pages are there to immerse us in the life of a soldier. The safety instructions of the time are also quite « amusing » and anachronistic. I was amazed by the very long galleries (allow 15 minutes to walk to reach the entrance at the end of the route) and the very sophisticated artillery with the turret system.

Moreover, do not forget to visit the turrets, outside, after visiting the Fort. You will leave by car on the left, then on the left and again on the left.

Visit highly recommended by adrienout. 😉

For more infos : http://www.lignemaginot.com/

EN GUERRE

IMG_9665

FR

Trois ans après « La loi du marché » qui avait remporté la Palme d’Or et les prix d’interprétation masculine et féminine, Vincent Lindon et Stéphane Brizé (le réalisateur) « reviennent » au Festival de Cannes avec, de nouveau, un film engagé « En guerre ». J’ai pu voir ce film en avant-première aujourd’hui et voici pourquoi je vous le recommande :

  • Il colle à l’actualité sociale du moment avec les grèves de la SNCF et de AIR FRANCE KLM,
  • C’est un film didactique,
  • Vincent Lindon est excellent,
  • L’ambiance du film est très réaliste, brute.

Le film sera-t-il primé ? Rdv le samedi 19 mai pour le palmarès…;-)

EN

Three years after « The law of the market » which had won the Palme d’Or and the awards for male and female performance, Vincent Lindon and Stephane Brizé  « return » to the Cannes Film Festival with, again, a film committed « At War ». I was able to preview this film today and here is why I recommend it:
– It sticks to the social news of the moment with the strikes of the SNCF and AIR FRANCE KLM,
– It’s a didactic film,
– Vincent Lindon is excellent,
– The mood of the film is very realistic, gross.


Will the film be awarded? Appointment on Saturday, May 19th for the winners … 😉

 

 

DUNKIRK

filmes_11081_posterdunkirk1

FR

DUNKERQUE, film de Christopher Nolan, retrace la bataille de Dunkerque de la deuxième guerre mondiale, nom de code « Opération Dynamo ». C’est un épisode souvent oublié de la Blitzkriek (la Guerre Eclair) car ce n’est pas une victoire mais une retraite, une fuite, une débandade…victorieuse. Elle aura sauvé en effet presque 340 000 soldats. Les armées anglaises et françaises se retrouvent bloquées dans le Nord avec les allemands qui avancent. L’Etat major britannique décide alors d’évacuer les soldats vers l’Angleterre, les Anglais d’abord puis les Français (ces derniers étant appelés les « grenouilles », évoqués dans le film). La Royal Navy réquisitionnera tous ses bateaux et même les bateaux des particuliers, « les littles boats » parfois barrés par leurs propriétaires, des civils, ce qui me fait penser aux taxis de la Marne de la première guerre mondial, des taxis parisiens réquisitionnés par l’armée française pour transporter les soldats envoyés en renfort de Paris sur le champ de bataille. Et le film, me direz vous 😉 ? C’est d’une belle réussite, on est plongé dans la Mer du Nord, ambiance froide, oppressante, terrible. Des combats aériens d’anthologie hyper réalistes. Une émotion en live comme si on y était. Courez le voir. Je suis Dunkerquois et je ne vous dis pas ça à titre de chauvinisme mais à titre objectif. 😉

La note de adrienout : 91 sur 100.

EN

DUNKERQUE, film by Christopher Nolan, traces the battle of Dunkirk of the Second World War, code-named « Operation Dynamo ». It is an often forgotten episode of the Blitzkriek (the Lightning War) because it is not a victory but a retreat, a flight, a dislocation … victorious. It saved almost 340,000 soldiers. The English and French armies find themselves blocked in the North with the Germans advancing. The British General Staff then decided to evacuate the soldiers to England, the English first and then the French (the latter being called the « frogs », evoked in the film). The Royal Navy will requisition all its boats and even private boats, « littles boats » sometimes blocked by their owners, civilians, which reminds me of the taxis of the Marne of the First World War, of the Parisian taxis requisitioned by the The French army to transport the soldiers sent to reinforce Paris on the battlefield. And the movie, will you tell me ;-)? It is a great success, we are immersed in the North Sea, cold, oppressive, terrible atmosphere. Aerial fights of hyper-realistic anthology. A lively emotion as if we were there. Run to see it. I am Dunkerquois and I do not say this as chauvinism but on an objective basis. ;-)
Adrienout’s rating: 91 out of 100.

 

+